Programme d’initiation de la jeunesse à l’art oratoire : Gentille Codjo sacrée lauréate de la première édition - Journal Educ'Action

Programme d’initiation de la jeunesse à l’art oratoire : Gentille Codjo sacrée lauréate de la première édition

3 mins read

Le Programme d’initiation à l’art oratoire (PriAO), de l’Ong ‘’Inspire Mandela Generation’’ a connu son apothéose le samedi 21 mai dernier à la salle fleuve jaune du Ministère des affaires étrangères et de la coopération. A l’occasion, Gentille Codjo a été sacrée lauréate de cette première édition.

Etudiante en quatrième année de linguistique au Département des Sciences du Langage et de la Communication à l’Université d’Abomey-Calavi, Gentille Codjo, âgée de 24 ans, est la lauréate de la première édition du Programme d’initiation à l’art oratoire (PriAO). Lancé le 14 mars dernier sur initiative de l’Ong ‘’Inspire Mandela Generation’’, ce programme qui développe le potentiel d’orateur de la jeunesse béninoise a connu sa dernière phase le samedi 21 mai dernier à Cotonou. A l’occasion de cette phase des joutes oratoires, seize (16) candidats répartis en huit équipes ont exprimé leurs opinions et développé leur faculté à convaincre l’auditoire sur plusieurs thématiques. Devant un jury composé de Marielle Dégboé, Elfried Dossavi et Ganiatou Sambaou, les candidats ont rivalisé d’arguments pour exposer leurs talents d’orateurs sur des thèmes relatifs aux médias sociaux, à la mondialisation, au mariage forcé, à la diversité culturelle. Au nombre d’une cinquantaine au démarrage, ils sont vingt-six (26) candidats à assister aux deux phases précédentes du programme. Il s’agit de la formation sur les capsules éducatives sur l’art oratoire et l’engagement civique et les séances d’exercices pratiques à l’art oratoire. A l’heure où le numérique et la technologie gagnent du terrain, informe Edna-Stella Fayomi, présidente de l’Ong ‘’Inspire Mandela Generation’’, la jeunesse est confrontée à une grande dépendance de ces outils qui les privent de certaines facultés comme la maîtrise de la prise de parole en public. « Nous sommes confrontés à un manque de modèles de compétences et la perte des valeurs linguistiques constitue un défi à relever chez les jeunes », a-t-elle fait savoir. Face à ce défaut de compétences, renseigne-elle, l’Ong ‘‘Inspire Mandela Generation’’ a initié ce programme afin de donner aux citoyens et principalement aux jeunes élèves et étudiants, les clefs de l’analyse du discours, pour qu’ils puissent décrypter les prises de parole en public.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents