Production de six albums : Gbèzé Zèguèzougou démarre sa tournée de lancement à Cotonou

La foule mobilisée dans cette salle est le signe annonciateur d’un événement majestueux. Femmes, hommes et enfants sont tous mobilisés et n’attendent qu’avec impatience l’entrée sur scène du roi. L’attente ne va pas être longue puisque le gon résonne l’instant d’après pour annoncer l’arrivée du roi, vêtu de sa tenue trois pièces « Agbada » de couleur beige. L’euphorie emballe la salle et les éloges s’enchainent dans tous les sens pour honorer le roi. Loin d’une cour royale, nous sommes le dimanche 17 janvier 2020, dans la salle rouge du Palais des Congrès de Cotonou où Dada Gbèzé Zèguèzougou Sounyikou Bo Houégnikpo, artiste-chanteur et compositeur de la musique traditionnelle du Bénin lance deux albums, son 35ième intitulé « Agbalé man ton vodoun » et le 36ième baptisé « Hounnon Yéton ». C’est la première étape de la tournée de lancement de six albums consécutifs du métronome du rythme Tchingoumin et qui mobilise toute l’attention des mélomanes et acteurs culturels dans la salle rouge du Palais des Congrès. Dans un concert de musique traditionnelle de plus de trois heures d’horloge, le chanteur a baladé les spectateurs dans les morceaux des six nouveaux albums dont quelques-uns louent les réalisations du PAG dans le secteur des arts et de la culture, dans l’armée et dans les infrastructures.
Soutenue par le Fonds des Arts et de la Culture, cette cérémonie de lancement a été une occasion pour le public de découvrir une autre facette de Gilbert Déou Malè. Appelé sur scène, le directeur général du Fonds des Arts et de la Culture a chanté et dansé sur un morceau de Tchingoumin sous l’admiration des acteurs culturels présents. « J’ai l’habitude de dire souvent qu’un artiste qui donne le même spectacle une fois, deux fois ou trois fois dans sa vie n’a pas évolué. Vous avez constaté, Gbèzé est toujours dans la création. Il innove avec un talent hors pair. Il est simplement bon parce que le spectacle n’a ennuyé personne. Donc, je voudrais simplement demander aux artistes de travailler à éclore leurs talents », a confié Gibert Déou Malè, à la fin du spectacle qui va se poursuivre à Abomey, le 30 janvier prochain et à Savalou deux semaines après. Lokossa est également retenu pour abriter la tournée de lancement des six œuvres de Gbèzé Zèguèzougou.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *