Valorisation énergétique des résidus du Karité : Le FNRSIT lance le projet Biokarit Energy - Journal Educ'Action

Valorisation énergétique des résidus du Karité : Le FNRSIT lance le projet Biokarit Energy

4 mins read

Coupure de ruban, allocutions, présentation du projet Biokarit Energy, visite des installations de l’usine de production de beurre de karité bio, Biokarit, et de l’espace où sera installée l’unité de gazéification de Africa Green SA. Ce sont là les moments forts de la cérémonie officielle d’inauguration du site de Biokarit et de lancement du projet de « Mise en place d’un dispositif expérimental d’hybridation d’énergie conventionnelle – gazéification de la biomasse à partir de résidus de karité pour la production d’électricité, BIOKARIT ENERGY » qui a eu lieu le mardi 11 mai 2021 à Houénou, une localité de la commune de N’Dali.

La cérémonie a réuni les membres de l’équipe du projet, une délégation du Fonds National de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique (FNRSIT) et des responsables communaux à divers niveaux de N’Dali.

Après les mots de bienvenue de Daouda Saka Méré, maire de la commune de N’Dali, Dr Laurent Glin, Directeur Général de Africa Green Corporation SA, a fait la genèse du projet Biokarit Energy avant de remercier tous ceux qui y ont contribué. « Avec ce projet, nous voulons régler un problème éminemment important dans l’agroindustrie, c’est que faire avec l’énorme quantité de résidus que l’industrie génère alors que c’est une source inestimable d’énergie », a martelé le chef d’entreprise, partenaire et bénéficiaire du projet.

A son tour, le coordonnateur du projet, le professeur Antoine Vianou, a salué cette dynamique partenariale entre le secteur privé, l’université et les autorités locales. En qualité de Directeur de l’Ecole Doctorale des Sciences de l’Ingénieur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), il a aussi indiqué que sur le plan académique, cette coopération va aboutir à une thèse de doctorat et nécessitera la participation d’autres étudiants des niveaux Master.

Pour Dr Honorat Satoguina, Directeur du FNRSIT, « ce type de projet doit non seulement démontrer le savoir-faire de nos écoles doctorales et de nos chercheurs mais aussi la proactivité du secteur privé ». En effet, selon lui, le projet Biokarit Energy aborde une thématique importante car « il règle un problème posé par le PAG, il règle un problème pour les opérateurs économiques et il règle un problème pour les chercheurs ». Au delà de tout cela, poursuit le responsible du Fonds, le projet offre l’opportunité aux étudiants qui étudient ce type de technologie et ce type d’énergie de voir concrètement à quoi cela ressemble grâce à la mise en place d’un dispositif expérimental qui leur permettra d’appliquer leurs connaisances.

Après la présentation détaillée du projet, la cérémonie s’est achevée par la visite de l’unité de production du beurre de karité biologique dont les résidus vont permettre de produire du gaz pour assurer l’autonimie énergétique de l’usine. Pour rappel, le projet Biokarit Energy bénéficie de l’appui financier d’environ quarante millions (40.000.000) du FNRSIT.

Adjéi KPONON

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents