SYNAEM-Bénin : Des témoignages poignants sur les anciens secrétaires généraux

« Ce que nous faisons, c’est les autres qui apprécient. Et c’est cette appréciation que nous apportons aujourd’hui. Si d’autres n’avaient pas bâti la maison, nous n’allons pas continuer ce qui se fait. C’est grâce à eux. Ce sont nos références. Ils ont tellement travaillé pour que nous soyons là aujourd’hui». C’est par ces mots que Gaétan Elvis Kponoukon, actuel secrétaire général du Syndicat National des Enseignants des Ecoles Maternelles du Bénin (SYNAEM-Bénin) a témoigné sa reconnaissance à ses ainés à qui, il emboite les pas depuis 2017. Des témoignages comme ceux-ci, n’ont pas manqué lors de cette cérémonie d’hommage à titre anthume. Pour les membres du SYNAEM-Bénin présents, Charles Gustave Dossa et Hector Barthélémy Fanou sont des références qui ont rendu possible les actions menées. Des références dont doit s’inspirer davantage l’actuel secrétaire général.

« Vous avez tracé la voie juste pour le SYNAEM-Bénin. Si ce n’était pas bien fait, l’actuel bureau dirigé par le camarade Gaétan Elvis Kponoukon ne serait pas là à vous célébrer », a reconnu Arnaud Agbohounka, président de la Fédération des Syndicats de l’éducation de l’UNSTB (FeSed/UNSTB). Des bénédictions ont également accompagné l’actuel SG dans sa mission. « Nous remercions le Seigneur de nous avoir donné un jeune secrétaire général. Que Dieu l’aide à mener à bout le travail qui lui a été confié », a vivement souhaité, Françoise Agbayahou, enseignante de la maternelle à la retraite.

Remise de cadeau et chants de joie sont les moments forts qui ont marqué cette cérémonie de reconnaissance. Laquelle cérémonie a connu la présence d’Appolinaire Afféwé, secrétaire général de l’Union Nationale des Syndicats de Travailleurs du Bénin (UNSTB).

                                                                                                                                 Estelle DJIGRI                                                                                                                                                                             

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *