Sommet mondial des personnes handicapées : Le Bénin compte passer un plaidoyer à cette rencontre internationale - Journal Educ'Action

Sommet mondial des personnes handicapées : Le Bénin compte passer un plaidoyer à cette rencontre internationale

4 mins read

Les gouvernements et les organisations mondiales vont se réunir du 16 au 17 février 2022 à Norvège pour le Sommet mondial des personnes handicapées. Une opportunité d’envergure globale pour générer des engagements et faire progresser l’inclusion des personnes handicapées que la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin (FAPHB) n’entend pas rester en marges. Saisissant l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Personnes Handicapées (JIPH), le vendredi 03 décembre 2021, la Fédération a réuni les hommes des médias pour renseigner sur l’importance de la participation du Bénin à cette rencontre internationale. Devant les membres venus des douze associations réunissant cette faitière, Nassirou Domingo, président de la Fédération des Associations de Personnes Handicapées du Bénin souligne : «Lors de ce sommet, les gouvernements et les organisations mondiales s’engageront à ce que le développement mondial soit inclusif du handicap. Nous devons leur demander des comptes pour que ces promesses deviennent des actions réelles et durables. La Fédération se donne la main pour s’engager au côté du gouvernement pour une meilleure participation au sommet mondial sur le handicap».

 

Une campagne pour l’égalité mondiale

 

L’égalité mondiale est une préoccupation pour les personnes handicapées qui ont lancé une campagne en vue de demander de toute urgence aux décideurs mondiaux de participer au sommet, de s’engager auprès des personnes handicapées et des organisations qui les représentent et de prendre des engagements ambitieux et correctement financés qui se traduiront par de réels changements.

 

«Dans le monde, il y a un milliard de personnes handicapées et la grande majorité, à savoir 800 millions vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Plus de la moitié sont des femmes. De nombreuses personnes handicapées se voient refuser l’accès à leurs droits fondamentaux à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi et à la participation politique. L’intégration des personnes handicapées reste un domaine négligé du développement mondial. Seuls 6 % de l’aide publique au développement sont consacrés au handicap. La pandémie de COVID-19 a rendu la situation plus grave que jamais», a martelé Nassirou Domingo pour renseigner sur les statistiques de la situation des personnes handicapées dans le monde avant d’inviter les Béninois à signer la pétition sur le site   www.sightsavers.org/actionsspeaklouder pour marquer leur adhésion à la cause de cette campagne.

 

A cette rencontre de célébration de la Journée Internationale des Personnes Handicapées, les journalistes ont été entretenus également sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents