Ruée vers les cybercafés : Jeunes et apprenants invités à un usage responsable

Erigés parfois à proximité des établissements scolaires et universités, les cybercafés proposent aux internautes, qui sont en majorité jeunes, l’accès à la toile mondiale pour diverses tâches. Que vont chercher les jeunes sur internet de nos jours ? Eléments de réponse dans ce reportage de Educ’Action.

Il est 11 heures, nous sommes à cinq cent (500) mètres de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), précisément dans le quartier Zogbadjè. Devant l’immeuble de couleur verte qui trône sur le pavé, une restauratrice s’affaire pour satisfaire ses nombreux clients, impatients de calmer leur faim. A côté d’elle, une salle dont la porte entre-ouverte, laisse voir des ordinateurs alignés, les uns après les autres. Il s’agit là du cybercafé bien connu des élèves et étudiants résidents dans ce quartier universitaire.
A l’intérieur du cybercafé, une dizaine de jeunes et adolescents ont les yeux plongés dans l’écran de leur ordinateur. Consultant en marketing digital et Community manager de plusieurs entreprises de la place, Freed Armel Akouta est un habitué des lieux. Approché par le reporter de Educ’Action pour s’imprégner de la place de l’internet dans son quotidien, l’homme confie : « On ne peut rien faire aujourd’hui sans internet. Cela fait partie de notre quotidien. Je suis devant mon ordinateur tous les jours, je suis tout le temps sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram pour gérer les différentes pages des clients. Je suis aussi un investisseur en cryptomonnaies, ce qui fait que je passe souvent ma journée sur des sites de cryptomonnaies pour voir la tendance du marché et les nouvelles ».
Suivant la catégorie socio-professionnelle, les usages de l’internet varient d’une personne à une autre. C’est le cas du photographe et graphiste en formation, Marius Dokou qui fait souvent recours à internet pour des recherches dans son domaine d’activité et pour approfondir ses connaissances en photographie. « Quand nous allons au cours, il y a des choses qu’on ne nous enseigne pas ou des notions que nous ne comprenons pas sur le champ. Mais quand on vient sur internet, on trouve satisfaction. Vous me voyez ici actuellement parce que je suis en train de réaliser une maquette, mais je suis bloqué sur une tâche. Grâce à des tutoriels que j’ai vus sur internet tout à l’heure, mon problème est résolu. Vous voyez, c’est magnifique », renseigne-t-il, le sourire aux lèvres, avant d’ajouter que même si le smartphone permet de faire des recherches, tout n’est pas consultable sur le mobile. Dans une autre rangée de l’espace de travail, Jean Kodjo passe en revue des chaînes YouTube comme on peut le voir sur son écran. Sa passion, ce sont les films. Au micro de Educ’Action, l’adolescent affirme : « Je viens faire parfois des recherches dans le cybercafé, mais très souvent c’est pour télécharger des films ». Comme lui, nombreux sont les apprenants qui passent la quasi-totalité de leur temps à utiliser internet, notamment pour des loisirs, alors qu’ils peuvent en faire un usage responsable pour leur épanouissement.

Des conseils aux apprenants pour un usage responsable de l’internet

Utilisé à bon escient, l’internet peut être bénéfique pour son consommateur. S’en servir pour un usage malsain, peut s’avérer également dangereux pour soi et pour la société. C’est ce qu’un parent d’élève, s’exprimant sous anonymat et rencontré dans sa boutique de vente d’accessoires portables, évoque en ces termes :
« l’internet est aussi une arme à double tranchant. Sur internet, on n’est pas à l’abri des regards, des informations personnelles peuvent être divulguées par soi-même ou par une tierce personne, ce qui peut nuire d’autant plus que l’internet a une mémoire d’éléphant. Les enjeux de la sécurité en ligne doivent être compris par les jeunes afin d’évoluer dans la société numérique avec discernement. L’usage responsable et intelligent d’internet devra s’inscrire dans le processus d’apprentissage, dans les programmes scolaires et dans un projet éducatif qui mettra le formulaire potentiel des technologies en ligne en évidence ».

Médard EDOH (Stag)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *