Programme d’Appui à la Recherche et à l’Innovation : Le consortium lauréat en ‘‘Pharmacopée’’ reçoit sa subvention - Journal Educ'Action

Programme d’Appui à la Recherche et à l’Innovation : Le consortium lauréat en ‘‘Pharmacopée’’ reçoit sa subvention

3 mins read

Deux cent mille (200.000) dollars en vue de mener des recherches pour une amélioration scientifique sur les plantes médicinales avec l’installation d’une salle de culture complète pour une étude approfondie des virus. C’est la subvention attribuée au consortium lauréat sur la pharmacopée, coordonné par le Docteur Victorien Tamégnon Dougnon de l’Université d’Abomey-Calavi. Regroupant des chercheurs du Bénin, du Burkina-Faso, du Cap Vert, du Ghana et du Togo, le consortium avait postulé en 2020 au Programme d’Appui à la Recherche et à l’Innovation (PARI) de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). « Cette cérémonie est l’expression de la reconnaissance du travail qui se fait dans nos laboratoires. Elle concerne un collègue jeune avec une équipe dynamique et quand on parle d’université de formation supérieure et de recherche, la qualité de la relève est une préoccupation essentielle. Je peux dire qu’au Bénin en général et à l’Université d’Abomey-Calavi en particulier, la relève est de qualité et se prépare très bien », affirme le professeur Maxime da Cruz, recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, à l’occasion de la cérémonie de remise de chèque au coordonnateur du consortium, le vendredi 06 août 2021, à l’amphi Idriss Déby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi. S’exprimant sur les motifs du choix porté sur ce projet, Abdoulaye Maga, directeur chargé de l’éducation, de la science et de la culture à la Commission de la CEDEAO explique : « Le management a accepté les propositions du jury de permettre à deux projets du même domaine d’être qualifiés parce que ces deux projets avaient mis l’accent sur un domaine particulier qui n’est pas dans la liste de la commission, mais qui est d’actualité pour la région. C’est ce qui a permis aujourd’hui à la commission de pouvoir se déplacer à Cotonou et à Abidjan pour féliciter, remercier et encourager les récipiendaires ». La création d’un prix pour encourager la recherche et l’innovation au sein de l’espace, estime Eléonore Yayi Ladékan, ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, traduit une importante vision qui va au-delà de l’adoption des préoccupations quotidiennes pour se tourner vers des défis plus importants qui engagent l’avenir non seulement de la communauté mais aussi celui de l’humanité toute entière.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents