Profession : fassi….natrice - Journal Educ'Action

Profession : fassi….natrice

6 mins read

Bonjour chères toutes et chers tous ! Madame Adélaïde FASSINOU, l’une des maîtresses de la littérature béninoise a encore frappé ! Elle va conquérir nos cœurs avec sa énième fassinade, comme il convient d’appeler chacune de ses œuvres. Elles ne cessent d’animer notre microcosme littéraire souvent avec cette saveur particulière qu’on ne retrouve que chez des auteurs de haut niveau, et qui se caractérise par la verve et la pétillance !
Comment présenter ce nouvel objet ? C’est un hymne à la fois à la féminité et à l’effort d’entreprise sans parti-pris mais avec ses étapes tortueuses, douloureuses qui s’ouvrent sur des chants d’espoir et de réussite.
Hozana au plus haut des cieux ? Ce devrait être le titre car c’est ce sommet politique et social difficile, quasi-inaccessible déjà pour l’homme mais qu’une femme a entrepris et réussi au prix de lourds efforts et sacrifices afin de tutoyer les cimes et ensuite les étoiles.
D’où vient cette écriture variée et sans cesse renouvelée que nous présente cette dame de la haute société des auteurs de la littérature béninoise ? On la lit, on ne s’en lasse pas. On la relit et on se dit qu’elle a déjà assez donné de sa personne, de sa prose, de ses expériences. Et puis c’est encore un renouvellement fait de thématiques variées qui, certes met la femme au centre de ses préoccupations mais aussi ce souci de comprendre l’âme béninoise, d’éduquer et de servir la grande cause humaine.
Ce nouveau roman va droit au but en fait. On fait très vite corps avec l’héroïne en même temps qu’on s’essouffle à suivre cette femme battante. Tous les pays du monde auraient bien voulu l’avoir dans leur rang. Et, c’est au Bénin qu’elle se retrouve sûrement et tente de dépasser les préjugés pour construire ce dont nous avions besoin chaque jour sans cesse : un avenir.
Savez-vous que cet ouvrage parle énormément de politique ? Oui, mais en lui associant la morale, seule capable de repousser le réalisme et le cynisme ? Comment se peut-il qu’une femme ait réussi là où les hommes de tous les peuples échouent souvent ? Non : ici la politique ne s’oppose pas à la morale comme dans d’autres récits remplis d’affamés, de cyniques et de coupeurs de route et d’espoir. Encore une fois la femme va nous sauver car elle va nous tracer le chemin du possible.
Pouvons-nous, dans nos sociétés machistes en prendre de la graine ! Pouvions-nous rattraper au vol cette fassination indéniable et l’utiliser pour nourrir des lendemains qui chantent ?
J’ai eu franchement peur à l’abord du livre que j’ai lu d’une traite et relu avec un plaisir renouvelé une deuxième fois. Peut-on parler de politique dans nos pays sans y laisser des plumes ? Peut-on toucher, effleurer voire chercher à surfer sur cette thématique difficile qu’il s’agit de laisser aux seuls sachants sinon violents qui peuplent cette arène où tous les coups, les bassesses et les rudesses sont permis ?
En tout cas, notre héroïne que vous découvrirez avec délectation vous amènera dans les méandres citoyens et vous donnera non seulement le goût de l’aventure et du combat, mais aussi de l’entreprise et du bien commun. Moi, macho à mes heures, j’aurai souhaité que ce soit un homme qui entreprenne ainsi et redore le blason masculin de la dignité et de l’amour de la patrie.
Cette petite pique renvoie notre auteure à nous écrire une prochaine fassinade où l’homme sera au centre. Pour l’instant, nous sommes à l’avant-centre d’un match où une maîtresse femme, cisèle et polit un avenir radieux dans un monde d’hommes présomptueux et prétentieux qui, à la fin viennent s’agenouiller devant la sagesse féminine ou plutôt divine.
Bon, je retourne à ma troisième lecture de l’opus de Mme FASSINOU Hozana sur le chemin de la vie tout en vous souhaitant d’avoir la chance et le plaisir de vous procurer un ouvrage à lire et à relire sans modération !

Maoudi Comlanvi JOHNSON, Planificateur de l’Education, Sociologue, Philosophe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents