Présentation de vœux dans le sous-secteur Secondaire : Des chantiers ouverts et des réformes engagées pour l’embellie de l’ESTFP

Sacrifiant à la tradition, le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Mahougnon Kakpo, et le personnel du sous-secteur Secondaire se sont formés, ce vendredi 29 janvier 2021 à la salle des fêtes de la tour administrative, les vœux pour la nouvelle année 2021. Occasion pour l’autorité ministérielle de passer en revue les grandes réalisations de son département au titre de l’année 2020

2020 semble bien être une année prolifique en termes de chantiers ouverts, de réformes engagées pour le Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle. En témoigne la longue liste des réalisations physiques exposées par Mahougnon Kakpo à l’occasion de la cérémonie de vœux. Des acquis majeurs qui, du point de vue du secrétaire général du ministère, André Adanyossi, tendent à asseoir les bases de l’embellie de ce département ministériel. Pour le ministre, l’année 2020 a été une année de grandes pressions à la lumière des réformes, « mais nous avons tenu bon. Ce qui nous a permis d’obtenir des résultats positifs qui montrent d’ailleurs les efforts collectivement consentis malgré la situation liée à la Covid-19. » A l’en croire, ces résultats ont contribué à donner un nouveau souffle au sous-secteur Secondaire. En matière de réalisations, liste-t-il, 1000 salles de classes sont en cours de construction dans les collèges et lycées dont 250 salles de classes déjà réceptionnées pour un montant total de 15 milliards de francs Cfa investis par le gouvernement. En termes de gouvernance, il y a eu le renforcement de capacités des enseignants. Certains sont actuellement en formation en Europe pour sortir professeurs certifiés et revenir encadrer les apprenants dans les lycées dans le cadre de l’Enseignement, la Formation Technique et Professionnelle (EFTP), rapporte le ministre. 488 inspecteurs et conseillers pédagogiques sont formés ainsi que 2800 responsables d’établissements pour le fonctionnement adéquat des collèges. Selon Mahougnon Kakpo, d’autres chantiers sont aussi ouverts tels que l’élaboration en cours d’un cadre organique pour la définition du plan de formation du personnel administratif du ministère, la signature de 2.636 contrats à durée déterminée et de 1.111 contrats à durée indéterminée à des agents pour la conduite de divers travaux du ministère, l’institution de la pratique des lettres de mission, ce qui permettra de stabiliser ou d’accroître les taux de réussite dans les établissements publics, le développement du numérique dans le secteur de l’éducation avec la création de la plateforme E-resultats, la construction des salles multimédias ; la construction de l’Ecole du numérique, la protection et la rétention des filles dans le secteur éducatif avec la gratuité de l’écolage, la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’EFTP financée à hauteur de plus de 300 milliards de francs Cfa avec l’appui des PTFs, sans occulter les efforts faits pour révolutionner la branche alphabétisation. Des acquis qui, selon la première autorité du ministère, sont le fruit des efforts de l’ensemble des travailleurs de ce département à qui il a souhaité une robuste santé pour amorcer les nouveaux chantiers de 2021. Séduit, le secrétaire général a salué le leadership de Mahougnon Kakpo avant de lui formuler ses bons vœux pour la nouvelle année. Le représentant du personnel du ministère, Richard Ahouansou, a aussi, au nom des travailleurs, souhaité au ministre, à son cabinet, et à sa famille, les vœux de santé et de bonheur. Tout en saluant les nombreux acquis du ministère sous le leadership de Mahougnon Kakpo, il a soumis à l’autorité quelques doléances au nombre desquelles le rétablissement dans leur fonction des ACE 2008 radiés, l’achèvement de la formation des conseillers pédagogiques, la signature des contrats des ACE de la promotion 2016 ainsi que l’adoption des statuts particuliers des personnels administratifs du ministère. Des préoccupations auxquelles le ministre reste sensible, invitant le personnel à faire bloc autour de lui pour relever les grands défis du département ministériel.

Josué AFLYA

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *