Pour une éducation au service du développement de l’Afrique : Le consortium Alkébulan-Africa voit le jour - Journal Educ'Action
/

Pour une éducation au service du développement de l’Afrique : Le consortium Alkébulan-Africa voit le jour

2 mins read
Vue partielle des participants au lancement de Alkébulan-Africa au Bénin

« Apporter la contribution de notre communauté au développement de l’Afrique, à travers des actions orientées vers les priorités de chaque région du continent ». C’est l’objectif du consortium

Alkébulan-Africa, un regroupement de plusieurs organisations de la société civile en Afrique. Après de nombreux mois de préparation, le consortium a officiellement vu le jour à travers diverses manifestations dans les pays où il est implanté, sur l’ensemble du continent. La représentation nationale Alkébulan-Africa au Bénin a lancé officiellement ses activités le samedi 26 février 2022 au siège de l’association COVAPA-SEGBEDJI, sise à Allada. L’association, en effet, porte le lead du consortium au Bénin. Dans la sous-région ouest-africaine, le Togo, le Sénégal, le Ghana, la Guinée, sont quelques pays qui ont procédé aux lancements de leurs activités. D’autres pays vont suivre la dynamique durant les semaines à venir.

A travers ses activités dans le secteur de l’éducation, le consortium veut militer pour l’éducation, la formation, l’insertion socioprofessionnelle et l’auto-employabilité des jeunes filles et garçons en situation de déscolarisation, explique Constant Azogbonon, le président du bureau exécutif du consortium et représentant national pour le compte du Bénin. Les autres champs d’action du consortium, poursuit le président du bureau exécutif, sont étroitement alignés sur l’ensemble des actions de ses organisations membres. Il s’agit de la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques ; la promotion de l’agriculture et l’élevage pour l’auto-suffisance alimentaire du Continent ; la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance ; la promotion du genre, des droits humains et la protection des minorités ; l’éducation à la paix ; la promotion du numérique et des nouvelles technologies.

Lire aussi  Côte d’Ivoire : Des réformes annoncées dans l’enseignement supérieur à la rentrée 2022-2023

Adjéi KPONON

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents