Nouvelle année pour le secteur éducatif béninois : Ministre, recteur, directeurs d’écoles, enseignants et expert forment leurs vœux - Journal Educ'Action

Nouvelle année pour le secteur éducatif béninois : Ministre, recteur, directeurs d’écoles, enseignants et expert forment leurs vœux

11 mins read

A l’orée de cette nouvelle année 2022, plusieurs acteurs du système éducatif béninois ont bien voulu former des vœux dans le sens du progrès. Educ’Action a recueilli ici les vœux de certains. Lisez plutôt !

Eléonore Yayi Ladékan, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS)

« Je souhaite que 2022 puisse vous apporter robuste santé, bonheur et prospérité »

«2021, comme vous le savez, a été marquée par la pandémie de Covid-19 face à laquelle le Gouvernement du Bénin a apporté des réponses convaincantes. Grâce aux différents vaccins acquis, nous avons pu nous faire vacciner au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et développer ensemble une résilience que nous nous devons de renforcer pour empêcher la propagation des variants les plus virulents au sein de notre communauté. Ceci nous permettra de poursuivre avec sérénité notre marche pour l’excellence dans nos prestations à tous les niveaux de notre sous-secteur. Je souhaite donc que cette nouvelle année puisse vous apporter robuste santé, bonheur et prospérité. Heureuse année 2022 à tous. »

Félicien Avlessi, Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC)

« A toute la communauté universitaire, je réitère mes meilleurs vœux »

«À tous les acteurs de la communauté universitaire d’Abomey-Calavi, mon vœu majeur pour l’année 2022 a un nom : la santé. Je forme le vœu d’une bonne santé pour que rien ne vous fasse souffrir au point de vous distraire de vos nobles objectifs. Je souhaite également la paix profonde et le bonheur à chacun de vous et autour de vous. Que pour chaque étudiante et pour chaque étudiant, 2022 soit une année de progrès sensibles et de réussite méritée. À vous, chers vaillants agents du personnel administratif, technique et de service, que 2022 vous fasse progresser dans le dévouement et l’abnégation pour le service public. À l’endroit de mes collègues chercheurs et enseignants-chercheurs, je souhaite que l’année nouvelle revête les couleurs d’un effort toujours plus sincère et d’une conscience professionnelle plus aiguë. À tous ceux qui, dans notre communauté universitaire, ont des responsabilités administratives ou académiques, je souhaite l’exercice d’un leadership éclairé par la sagesse. À toute la communauté universitaire, je réitère mes meilleurs vœux. »

Sylvère Adjahouto, enseignant d’Anglais

« Mes vœux pour tous les acteurs du système éducatif »

«Mes vœux pour tous les acteurs du système éducatif. Je voudrais d’abord leur souhaiter la santé parce qu’ils en ont besoin pour bien réussir la mission qui est la leur. Je leur souhaite aussi beaucoup de courage parce que cette tâche républicaine n’est pas facile avec les coups que vous recevez de part et d’autre, la paix au sein de leur foyer. Il faut qu’ils aient la paix afin d’avoir l’esprit tranquille pour transmettre le savoir. »

Rock Ahokpossi, Directeur de l’Inspection et de l’Innovation Pédagogique au MEMP

« Je souhaite une robuste santé et la paix du cœur à tous les parents d’élèves et d’étudiants »

«L’école béninoise a besoin de se relever et de se tenir debout. Cela relève du travail de toute la communauté scolaire. C’est pourquoi, je souhaite une robuste santé et la paix du cœur à tous les parents d’élèves et d’étudiants. Aux enseignants, j’exhorte à l’engagement, à l’abnégation et aux apprenants, courage et travail, gage de réussite et de succès.»

Bernard Lahamy, Directeur du CEG 1 Godomey

« Je souhaite à chacun de nous, au niveau où nous sommes, de donner le meilleur de nous-mêmes »

«Mes vœux pour chacun, c’est d’abord la santé. Que tout le monde se porte bien. Mon vœu suivant, c’est la paix pour le pays et pour le système éducatif. Que tout se déroule bien afin qu’on puisse aller aux examens, que tout se passe dans le meilleur des mondes. Ce n’est pas facile. Au niveau étatique, les populations n’arrivent pas à apprécier ce qui se fait de façon positive. Or, ceux qui sont à ce niveau, ils voient la masse de travail. Les défis sont plus nombreux. On ne peut qu’encourager les autorités centrales. On leur souhaite la paix, la santé pour qu’elles continuent à améliorer et à travailler pour l’avancée du pays. Je souhaite à chacun de nous, au niveau où nous sommes, de donner le meilleur de nous-mêmes étant donné que le pays nous appartient. »

Akobodé Kiki, Directeur du CEG Kouhounou-Vêdoko

« Aux enfants, en plus de la persévérance, je leur souhaite l’assiduité au travail pour de bons résultats »

«Aux enseignants, je souhaite la persévérance. Que chacun joue bien son rôle afin que nous ayons le succès. Quand on est en bonne santé et qu’on a la paix du cœur, on peut relever les défis. Aux enfants, en plus de la persévérance, je souhaite l’assiduité au travail pour de bons résultats. Aux membres du Gouvernement, je souhaite en plus de la santé, le succès dans tout ce qu’ils engagent comme programme d’actions du Gouvernement. »

Aristide Bankolé, Directeur d’école et syndicaliste

« Dieu aidera tout un chacun de nous tous à avoir une santé robuste et une santé inoxydable »

«Je formule à tous les acteurs du système éducatif, une bonne et heureuse année 2022. Le seul vœu très important que nous devons nous souhaiter d’abord, c’est le vœu de santé. Santé inoxydable, santé robuste parce qu’être enseignant, ce n’est pas facile. Être dans la chaîne du système éducatif, ce n’est pas facile parce qu’il faut être d’abord un éducateur. Et un éducateur, c’est celui qui enseigne, qui instruit et qui en même temps éduque les enfants sur le volet moral. Donc, être éducateur n’est pas une chose facile. Dieu aidera tout un chacun de nous tous à avoir une santé robuste et inoxydable. Je formule ensuite les vœux de paix et d’amour du prochain. »

Keathlean Goudégnon, infirmière diplômée d’Etat au CEG 2 Abomey-Calavi

« Vœux de santé, de prospérité, de courage pour nous diriger parce que ce n’est pas facile »

«Je présente d’abord mes vœux au ministre de l’enseignement secondaire, au directeur départemental de l’enseignement secondaire. Mes vœux vont également à l’endroit de ma directrice. Vœux de santé, de prospérité, de courage pour nous diriger parce que ce n’est pas facile d’être chef d’une entité. Il faut beaucoup de courage, de persévérance, de foi en Dieu pour diriger une multitude de personnes. A l’endroit de tous les enseignants, je leur demande d’être fortifier par le Saint-Esprit parce que être éducateur, ce n’est pas du tout facile. Aux élèves, je présente aussi mes meilleurs vœux. A leur endroit, j’adresse mes vœux de prospérité surtout à ceux qui ont des examens à passer ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.