Motivations pour les études : Ecoliers, Elèves et Etudiants se prononcent - Journal Educ'Action

Motivations pour les études : Ecoliers, Elèves et Etudiants se prononcent

17 mins read

La première parution du dossier thématique du mois de novembre arbore un virage dans le rang des apprenants pour recueillir les raisons qui les motivent à aller à l’école. Imposition ou volonté personnelle, écoliers, élèves et étudiants expriment leur motivation pour les études.

Child Gbaguidi, élève en classe de 1re C au CEG le Plateau

« Je suis convaincu que les études sont nécessaires pour réussir dans la vie. »

«J’étudie parce qu’avant tout, j’ai un objectif à atteindre dans ma vie. C’est de devenir médecin. Je peux donc dire que c’est ce que j’envisage faire comme métier dans l’avenir qui me motive à étudier. Cette passion pour la médecine date de ma petite enfance et je suis obligé de prendre par les études pour pouvoir concrétiser mon rêve. Je suis convaincu que les études sont nécessaires pour réussir dans la vie. Pour pouvoir occuper de hautes fonctions dans la République, il faut forcément étudier. Je suis donc content d’étudier. »

Osée Lokonon, élève en classe de 1re au CEG Le Plateau

« Je suis obligé de passer par l’école pour atteindre mon objectif. »

«J’ai choisi d’aller à l’école parce que depuis mon enfance, je rêve d’être transitaire. Je suis obligé de passer par l’école pour atteindre mon objectif. Je dirai que mes parents m’ont proposé ce métier d’avenir et comme c’est un métier qui m’intéresse aussi, j’ai accepté. Les études sont très utiles, de mon point de vue, pour réussir dans la vie. »

Pidouce Crecelle, élève au CEG1 Godomey

« Les parents nous disent que l’école est le bon chemin et je suis content d’y aller. »

«Je vais à l’école pour recevoir une bonne éducation et pour être plus tard, parmi les cadres de mon pays. L’école me permettra de sortir ma famille, mes parents de la pauvreté. C’est pour cela que je ne prends pas l’école comme une contrainte, c’est de façon volontaire que je vais à l’école, ce n’est pas une imposition. Les parents nous disent que l’école est le bon chemin et je suis content d’y aller parce que demain, je peux faire tout ce que je veux. »

Bérenger Gbedohoun, élève en classe de Tle A2 au CEG Le Plateau

« Il est important d’avoir quelques connaissances de l’école pour mieux réussir. »

«Aller à l’école est un défi pour moi. C’est de réussir dans la vie pour pouvoir aider mes parents plus tard. C’est ce qui me motive à progresser dans les études, à aller de l’avant. J’estime que l’école est importante. Pour exercer même dans la maçonnerie, il est important d’avoir quelques connaissances de l’école pour mieux réussir. L’école est le canal qui va m’aider à atteindre mon objectif dans la vie. Au cours primaire, on peut dire que c’est par imposition des parents que nous allons à l’école mais à partir du cours secondaire, cela devient un engagement personnel parce qu’on prend conscience que sans l’école on ne peut rien faire. Quand je vois la situation actuelle de certains camarades avec qui j’ai fréquenté et qui ont abandonné durant le cursus scolaire pour se chercher dans la vie, l’envie prend toujours mais on se dit que nous n’avons pas le même destin. Le chemin qui a marché pour l’autre peut s’avérer un échec pour moi. »

Euphrosine Eunice Ambo, élève au CEG Le Nokoué

« C’est avec joie que je me rends à l’école parce que cela aide à améliorer notre avenir. »

«Je vais à l’école parce que je veux être une grande personnalité dans ma vie future afin d’aider mes parents, mes frères et sœurs. Ce sont mes parents qui m’ont envoyée à l’école parce qu’ils veulent que j’aie un avenir meilleur. C’est avec joie que je me rends à l’école parce que cela aide à améliorer notre avenir. Mes parents me disent d’être assidue, d’apprendre et de prendre conscience. Ils me disent que je dois faire tout ce qui est possible pour être parmi les 5 premiers de ma classe. Mon souhait, c’est de briller dans toutes les matières, notamment en français. »

Obed Metonou, élève au CEG Le Nokoué

« Personne ne me force à aller à l’école, je le fais volontairement. »

«Je vais à l’école pour devenir un intellectuel, une bonne personne, un bon citoyen. Je suis heureux d’aller m’instruire à l’école parce que les parents nous disent que l’école est une bonne chose et aussi notre avenir. Je crois qu’ils ont raison parce qu’à l’école, on nous apprend de bonnes choses qui sont utiles pour notre avenir. Personne ne me force à aller à l’école, j’y vais volontairement. »

Neil Gnassa, élève à Père Aupiais Godomey

« J’aime aller à l’école parce que je me fais des amis et j’apprends de nouvelles notions. »

«C’est de ma propre volonté que je vais à l’école pour apprendre et devenir quelqu’un dans la société et aussi pour rendre mes parents fiers de moi. J’aime aller à l’école parce que je me fais des amis et j’apprends de nouvelles notions, de nouvelles choses que je ne connaissais pas. Mes parents n’avaient pas eu la chance d’aller à l’école, par faute de la volonté de leurs parents, ils ont voulu alors que moi j’aie cette chance. Pour cela, ils nous conseillent de poser beaucoup de questions pour notre compréhension et que les enseignants sont là pour nous aider à mieux comprendre. »

Johann Tchogbé, élève à Père Aupiais Godomey

« C’est avec joie que j’y vais pour que mes parents soient fiers de moi. »

«C’est pour être instruit, pour me cultiver, devenir un bon citoyen de demain et me former pour mon avenir que je vais à l’école. Je ne sais pas si au départ, c’est de façon volontaire que j’ai commencé à aller à l’école, mais maintenant que je sais ce que cela va m’apporter, c’est avec joie que j’y vais pour que mes parents soient fiers de moi. Les parents nous disent que l’école est une bonne chose, et que la plupart de ceux qui y sont allés, sont riches et que je dois faire pareil. L’école me permet de me faire de nouveaux amis, d’apprendre et pour occuper plus tard, un bon poste dans la société. »

Josée Tonehessi, élève au collège privé Fils-le-Père

« L’école nous forme pour que nous puissions recevoir une bonne éducation. »

«L’école nous forme pour que nous puissions recevoir une bonne éducation et devenir quelqu’un de grand à la fin de nos études. Je suis fière d’avoir la chance d’aller à l’école parce que je rêve de devenir un grand cadre de la Nation pour aider mes parents et mon peuple. Mes parents me disent que l’école est un droit pour moi et que moi j’ai le devoir de suivre le professeur quand il fait le cours, de lire et de relire les cours et de bien travailler à l’école pour pouvoir être toujours à jour dans les cours afin d’être parmi les meilleurs. »

Séraphin Assouman, écolier en classe de CM2

« Je suis content de fréquenter l’école parce que je vais assurer mon avenir. »

«A l’école, nous apprenons beaucoup de choses. Si je vais à l’école, c’est pour étudier. C’est de ma propre volonté que j’y vais et je suis content de fréquenter l’école parce que je vais assurer mon avenir. »

Joseph Dossou, étudiant en gestion du cadre de vie à l’Institut de Géographie et d’Aménagement du Territoire (IGATE)

« Je suis content d’être là car, je constate qu’il y a de l’évolution dans mon domaine. »

«Je viens à l’université pour devenir spécialiste de la gestion du cadre de vie et gagner quelque chose en servant l’État. Personne ne m’a imposé de continuer les cours à l’université. Je suis content d’être là car, je constate qu’il y a de l’évolution dans mon domaine. Je comprends ce que je fais et je pense que demain cela peut me permettre de me prendre en charge.

Gracia Lokonon, 1re année à l’IGATE

« Je viens à l’université parce que j’y vois bien mon avenir. »

«Je viens à l’université parce que j’y vois bien mon avenir. Je viens volontairement. Je suis heureuse de venir parce que j’ai l’occasion de voir mes amis, je suis contente de ceux qui m’entourent. Je prends du plaisir à venir parce que j’aime faire ce pour quoi je suis venue. J’aime étudier et j’aime ce que je fais.

Landrie Sadohoumè, 1re année anglais

« Je dois faire les cours, avoir les diplômes. »

«Je viens à l’université afin d’avoir les diplômes qui pourront m’aider à faire ce que je veux dans ma vie. Je viens moi-même. Je suis très contente puisque je viens à l’université pour mon bien. Je dois faire les cours, avoir les diplômes.

Fabrice Ahouantô, étudiant en 2e année Chimie Biologie Géologie (CBG)

« Avec les réalités du campus, je me suis dis que cela ne vaut plus la peine. »

«Quand j’ai eu mon Bac, j’avais la rage de venir étudier. Je viens à l’université volontairement. Avec les réalités du campus, je me suis dis que cela ne vaut plus la peine. J’ai donc émis quelques objectifs. Le premier c’est juste d’avoir les diplômes car, cela pourrait bien m’aider en politique ou ailleurs. En dehors des études, mon objectif principal, c’est le commerce mais les diplômes pourraient m’aider au cas où. C’est ennuyant et fastidieux de venir à l’université. Tu te gênes pour étudier mais les conditions de vie et d’études ne sont pas propices. Avec le temps, on fait avec mais c’est avantageux quand on a les moyens ou quand les parents en ont. Dans le cas contraire, il faut juste avoir les diplômes et chercher une autre issue.

Clémence Taboudiéni, 1re année d’allemand

« Je suis contente de venir parce que tout le monde n’a pas la chance d’étudier, d’être à ce niveau. »

«Je viens à l’université parce qu’il est important d’acquérir certaines connaissances avant d’intégrer la vie active. En faisant l’allemand par exemple, j’ai beaucoup d’options dans la tête pour travailler après. Il n’y a pas de pression pour que je vienne à l’université. Généralement, je viens au cours mais des fois je reste à la maison. Je suis contente de venir parce que tout le monde n’a pas la chance d’étudier, d’être à ce niveau. Cela n’est pas permis à tout le monde.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.