France : L’accession des élèves d’origine modeste aux écoles du service public, actée

Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue de football professionnel chargé de la mission de réforme de la formation à la haute fonction publique par le chef de l’Etat en avril 2019, a remis officiellement, ce mardi 18 février, au Premier ministre son rapport sur la réforme de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration) et d’autres écoles de la haute fonction publique.

 

L’objectif de cette mission étant de faire des propositions pour que les plus hauts serviteurs de l’Etat soient plus représentatifs de la société, Frédéric Thiriez, selon les informations rapportées par le site www.info15.com, propose la création de 20 classes préparatoires en France métropolitaine et dans les Outre-mer comme, entre autres, l’ENA, l’Ecole polytechnique et les formations des administrateurs territoriaux, des magistrats et des commissaires.

En effet, à l’issue du passage de ces classes préparatoires, les élèves d’origine modeste pourraient ensuite passer un concours spécial pour accéder aux différentes écoles du service public. Outre, ces propositions, les concours classiques d’accès aux écoles de la haute fonction publique seront totalement refondées pour sélectionner les fonctionnaires plus en phase avec la réalité du terrain.

Gloria ADJIVESSODE