Les étudiants étrangers font perdre 11,8 milliards de dollars aux universités américaines

La baisse des étudiants étrangers entre 2016 et 2019 a coûté 11.8 milliards de dollars et 65.000 emplois aux Etats-Unis, annonce le canard français en ligne ‘’Capital’’ en référence à une publication de CNN Business du 21 novembre 2019.

A en croire Rachel Banks, la directrice des politiques publiques de l’Association des éducateurs internationaux (NAFSA), cette baisse d’attractivité proviendrait des politiques de l’administration américaine actuelle.

De son côté, le département d’Etat, par le truchement de Caroline Casagrande, secrétaire adjointe aux programmes universitaires au Bureau des affaires éducatives et culturelles, révèle que les étudiants internationaux seraient découragés par le coût élevé des écoles américaines. Elle précise que l’administration Trump a fait « plus d’efforts que jamais pour s’ouvrir aux étudiants internationaux » et « pour limiter le coût de l’éducation aux États-Unis ».

Pour la plupart Chinois, Indiens, Saoudiens et Vietnamiens, les étudiants préfèrent rester dans leurs pays pour poursuivre leurs études, rapporte RFI. De plus en plus, ceux qui désirent  voyager choisissent d’aller en Australie, où les études coûtent deux fois moins chères, ou encore au Canada, où la scolarité peut coûter quatre fois moins chère.

Adjéi KPONON