Education en France : Des étudiants manifestent pour une amélioration des conditions de travail

Tout est parti de la scène du jeune homme de 22 ans qui s’est suicidé devant le bâtiment du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) le 08 novembre 2019 et depuis, les manifestations s’enchainent dans le rang des étudiants pour dénoncer leurs conditions de vie et de travail.

Pour faire entendre leur ras-le-bol, des centaines de manifestants ont envahi, le mardi 12 novembre, la faculté de droit dans l’université du nord de Lille pour empêcher la tenue de la conférence de François Hollande. Cap est ensuite mis dans la soirée, sur le ministère de tutelle où les étudiants ont battu le macadam devant ce ministère, forçant les grilles de l’entrée des locaux. Le lendemain, c’est l’université de Lyon (Rhône) qui ferme ses portes pour des raisons de sécurité. L’autorité ministérielle, Frédérique Vidal, n’a pas manqué d’exprimer son indignation sur ces manifestations et condamne ce qu’il qualifie d’"appels à la violence".

                                                                                                                                  Edouard KATCHIKPE