‘‘Mémoires et Survivances’’ de la traite négrière : Les professionnels des médias, photographes et enseignants formés au patrimoine culturel historique

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Mémoires et Survivances», pour la valorisation du patrimoine mémoriel de la traite négrière à Ouidah qu’un atelier de formation a été organisé, du 29 septembre au 2 octobre 2021. Les différentes rencontre ont été l’occasion d’informer et de renforcer les capacités des journalistes, enseignants et professionnels de l’audiovisuel et du digital sur le patrimoine culturel. Introduction générale au patrimoine culturel : définition, catégorisation et législation ; mémoire de la traite négrière ; les enjeux de l’audiovisuel et du multimédia pour le patrimoine culturel en lien avec la traite négrière au Bénin : fonction de conservation, promotion, mémoire ; les enjeux de l’éducation au patrimoine culturel en lien avec la traite négrière, sont autant de communications animées par les conférenciers. En plus des communications animées par Sessi Tonoukouin, Serge David Zouémé, Alban Codjia, les participants ont eu droit à de nombreux cas pratiques conduits par divers professionnels du domaine dont Ishola Akpo, artiste de rénommée internationale. Cette formation est le fruit d’une collaboration entre l’Ong Afrique Décide, l’Ambassade de France et la mairie de Ouidah. Elle s’inscrit dans le cadre de la préparation du colloque international sur les «‘‘Mémoires et Survivances’’ de la traite négrière en Afrique, en Europe et en Amérique » qui va se tenir en 2022 à Ouidah.

Adjéi KPONON

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *