JIF à l’Université de Parakou : Les étudiantes célébrées - Journal Educ'Action
/

JIF à l’Université de Parakou : Les étudiantes célébrées

3 mins read

Match de football, sensibilisation des femmes de la ville sur le processus de harcèlement, parcours de leader, échange avec l’équipe de la direction générale de la Police Républicaine et bien d’autres activités ludiques. Ce sont les moments forts qui ont marqué la célébration de la Journée Internationale des droits de la Femme à l’Université de Parakou (UP). Du 6 au 8 mars 2022, ce sont les étudiantes de l’UP qui ont été célébrées à l’initiative de Esprit Juriste Ong et l’Union Nationale des Étudiants de l’Université de Parakou (UNEUP), soutenues par leurs divers partenaires. Pour marquer d’une pierre blanche cette manifestation, la préfète du département de l’Ouémé, Marie Akpotrossou, a fait le déplacement de la cité des Koburu afin de soutenir ses jeunes sœurs.
S’inspirant du modèle de l’ex enseignante à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques (FDSP) de la même université, Ezekias Biao, président de l’UNEUP, a souligné qu’elle est un exemple pour la femme à l’Université de Parakou. A l’occasion d’une soirée spéciale qui a eu lieu le 7 mars, la préfète a révélé aux étudiantes que son secret était de « transformer les bas en hauts » pour avancer. Les invitant à se prendre en charge, la préfète a martelé qu’il est utile pour la femme d’être autonome avant de s’engager dans le mariage. Courage, persévérance, endurance et détermination sont les autres valeurs que l’autorité préfectorale a invité les étudiantes à développer, à la veille de la célébration de la JIF.
Le jour J, les étudiantes ont participé à une grande conférence à l’amphi 1000 en compagnie des éléments de la Police Républicaine. L’objectif visé était de présenter aux étudiants les multiples opportunités qu’offre la fonction policière au Bénin et ainsi que ses différentes branches. Initiative de Enabel, cette rencontre a été l’occasion pour le commissaire major Ismatou Chabi de montrer aux étudiantes que les femmes sont aussi capables que les hommes. « Chez nous [Police Républicaine, ndlr], il n’existe aucune division liée au sexe. Là où les hommes sont vous verrez également des femmes », a expliqué la dame en uniforme.

Jean-Luc EZIN

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents