Œuvre : La coupable du bonheur

Paratexte

Œuvre : La coupable du bonheur

Auteurs : Bessan Marcel ; Agbofoun Calmine ; Houéto Gaston & Daoudou Méschac

Ville d’édition : Cotonou

Nombre de pages : 71

Année de Publication : 2011

Maison d’édition : Les Editions Wéziza

Genre littéraire : Nouvelles

Structure de l’œuvre 

L’œuvre est structurée en quatre (04) nouvelles. La première nouvelle est intitulée « et si c’était trop tard ? », la seconde « la pomme de discorde », la troisième « la coupable du bonheur » et la dernière « de l’amitié à l’amour ».

Thèmes communs

Amour se remarque à travers les quatre textes. Il faut noter l’amour sensuel entre Jennifer et Ramani, Nancy et Ryan ; l’amour aveugle qui se manifeste chez Enrique pour Carine, et l’amour raté entre Bérénice et Shadrac.

Mort est identifiée dans l’œuvre au moment où Enrique tue son petit frère Patrick, au nom de l’amour pour Carine. Il en est de même pour Ryan qui a connu une mort fatale à la suite d’un incident domestique.

Injustice est manifestée dans l’œuvre par le comportement de Thomas qui, sans consulter son épouse, ne passait plus la nuit à la maison parce que cette dernière est nommée stérile. L’emprisonnement injuste de Nancy et le retrait arbitraire de son enfant sont des marques d’injustice remarquables.

Vérité se produit lorsque Thomas avoue à sa femme être la cause de son infécondité. Carine avoue à Enrique qu’elle est amoureuse de son jeune frère Patrick. En outre, Ryan fait savoir à sa mère qu’il n’aime pas la fille à lui imposée. La belle-mère de Ryan, avant de rendre l’âme, reconnaît être la source du malheur de Nancy. Enfin, la déclaration courageuse d’amour de Shadrac à Bérénice.

Expressions /vocabulaires

En lambeaux : Cette expression signifie déchiré
Ex : « Le cœur en lambeaux »

Résumé

La première nouvelle raconte l’histoire d’un couple qui, après le mariage, attend toujours son premier-né. Conséquence, la belle-famille accable Jennifer d’invectives et lui fait porter le chapeau de femme stérile. Quelques temps après, son époux Thomas fait des analyses. Celles-ci révèlent son infécondité. C’est trop tard de penser à une réconciliation, Jennifer est tombée enceinte de son patron.
La seconde nouvelle plonge les lecteurs dans l’amour qu’éprouvent deux frères Patrick et Enrique à Corine. N’ayant pas visiblement exprimé son amour à Corine qui est l’amie de son grand-frère Enrique, Patrick est tombé amoureux d’elle. Ce qui n’a pas plu à Enrique qui, pour se venger, finit par tuer son petit frère.
La troisième nouvelle est une histoire entre Nancy et Ryan. Ryan renonce à se marier à une fille bien aimée de sa mère pour s’attacher à Nancy. A la suite d’un incident domestique Ryan rend l’âme laissant un enfant. La mère de Ryan accuse Nancy d’avoir tué son enfant. Elle corrompt la justice, retire à Nancy son petit-fils et l’enferme pour de longues années.
La dernière nouvelle qui aborde la déclaration d’amour tardive de Shadrac à Bérénice. Restés longtemps amis de service, Shadrac ne dévorait jamais des yeux Bérénice. Mais, lorsque Shadrac a décidé d’avoir une petite amie, son cœur s’est penché sur Bérénice, ce qui était trop tard. Malgré ce retard, le jeune garçon appelle Bérénice et lui fait ses aveux. La jeune fille rejette sa proposition parce quelqu’un occupe déjà son cœur.

Leçon à retenir

Les parents doivent savoir qu’ils ne doivent pas imposer une femme ou un homme en mariage à leurs enfants, car le vrai amour ne s’impose pas.

Hermann Maurice SAGBOHAN