Fédération Béninoise de Football : Qui pour succéder à Anjorin Moucharafou ? - Journal Educ'Action

Fédération Béninoise de Football : Qui pour succéder à Anjorin Moucharafou ?

5 mins read

Moucharafou Anjorin a tiré les conséquences de son échec aux élections primaires organisées au niveau des ligues départementales et s’est déclaré forfait à la course à sa succession. Mais le camp d’en face conduit par Augustin Ahouanvoébla peine à rassurer la famille footballistique béninoise. A 19 jours de l’Assemblée générale élective, la FBF est toujours à la recherche d’un candidat au poste de président.

A la faveur d’un discours qu’il a délivré à l’intérieur du pays, Moucharafou Anjorin s’est présenté sous son meilleur jour, pour expliquer les raisons qui fondent sa décision de ne pas être candidat à la présidence de la FBF le 24 août 2013. Bien évidemment, le Président a occulté son échec lors des primaires qui se sont déroulées les 27 et 28 juillet 2013 au niveau des 6 ligues départementales. Anjorin étant d’ores et déjà hors course pour reprendre les termes des observateurs et des passionnés du foot, c’est Augustin Ahounavoébla, l’un des probables candidats qui semble avoir le vent en poupe. Qu’il vous souvienne, le député à l’Assemblée nationale qui jouit provisoirement de la faveur des pronostics, a pris le devant de la fronde anti-Anjorin. On le connait pour avoir conduit les stratégies ayant contraint son actuel adversaire et ancien ami à renoncer à sa candidature pour un probable troisième mandat. A en croire certains prétendants au fauteuil de la présidence de la FBF, les commissions électorales et de recours semblent être contrôlées par le camp de l’honorable Augustin Ahounavoébla et des siens. Une situation qui, si elle n’était pas corrigée, pourrait orienter l’issue du scrutin du 24 août prochain. Cependant, l’autre bataille qu’il reste à l’un ou l’autre camp à gagner, c’est bien de réussir à convaincre les délégués, potentiels électeurs sur leurs ambitions pour le sport roi béninois. En clair, le meilleur candidat sera celui qui offrira aux délégués un projet qui ressuscite le football béninois en proie à de sérieuses crises essentiellement liées à des guerres d’intérêt égoïstes. Aussi ont-ils de la peine à faire l’unanimité sur le choix de leur candidat. A seulement 19 jours du renouvellement du bureau exécutif de la FBF, la question qui se lit sur les lèvres des principaux acteurs de la famille sportive béninoise est de savoir celui qui succèdera à Anjorin Moucharafou. Bien malin celui qui répondra à cette question. Wait and see diront les Anglais.

Un accord au détriment du football béninois

Il se chuchote de plus en plus que les frères Mathias et Mathurin de Chacus, l’homme d’affaires Oussou Saka et les frères Bruno et Quentin Didavi, tous précédemment anciens soutiens de Moucharafou Anjorin avant son renoncement sont en voie de trouver un accord avec Augustin Ahouanvoébla et sa suite Valère Glèlè, Magloire Oké, Idelvert Gnikpo… Un rassemblement des plus composites qui est en voie de se faire autour d’une liste unique. Il est évident qu’une telle association peine à concevoir un plan de développement et de promotion du football béninois et dégage les hommes qu’il faut pour conduire un projet au sein du Comité exécutif fédéral. C’est une véritable opposition entre le camp de Augustin Ahounavoébla et les rescapés du camp de Moucharafou Anjorin avec à la clé, la confrontation de deux projets qui aurait bien arrangé le football béninois. La rupture avec l’aire Moucharafou Anjorin ne serait donc que du leurre.

Sosthène SEFLIMI

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.