Exposition « Origines » : Des créations d’enfants sur les panégyriques claniques - Journal Educ'Action

Exposition « Origines » : Des créations d’enfants sur les panégyriques claniques

4 mins read

Le troisième niveau du bâtiment du centre Enakpami, à Akassato, dans la commune d’Abomey-Calavi grouille de monde, ce samedi 13 août 2022. Au milieu d’une trentaine de toiles et de sculptures pavanent des passionnés de l’art plastique fascinés du génie créateur des enfants et des adolescents. Les œuvres au cœur de cette exposition constituent une restitution des écoliers et élèves de la communauté d’Akassato, suite à une initiation artistique au centre Enakpami. Partis sur des travaux de recherche de la signification de leurs noms de famille et de leurs panégyriques claniques, les apprenants sont revenus avec une moisson abondante. Avec la peinture, le crayon et le pinceau ; les apprenants ont matérialisé non seulement leur identité culturelle mais aussi cultuelle sur des toiles.
« Le constat est amer. On est en train de laisser notre culture au détriment de la culture étrangère. Nous avons fait cet exercice pour montrer aux enfants, l’importance de connaître la signification de son nom de famille. C’est une richesse menacée de disparition qu’on doit tout faire pour sauvegarder », confie l’artiste plasticien Gislain Bidossessi Fadohan, promoteur du centre Enakpami.
A côté des œuvres des enfants sur l’exposition « Mes origines », se trouvent aussi les créations de leurs aînés. Ici, il est question d’une exposition collective de 15 participants au projet « Accès gratuit à la culture pour tous au Bénin », soutenu par le programme ACP-UE Culture (Afrique de l’Ouest) – AWA et ses partenaires. C’est la 5e étape d’une exposition itinérante d’œuvres essentiellement en photographie d’art, après une sortie d’inspiration et d’immersion artistique et culturelle des artistes au cœur des musées et sites touristiques de Porto-Novo.
Cette restitution, souligne Gislain Bidossessi Fadohan, a pour but de présenter les nouvelles créations de ces jeunes au public et de montrer la qualité actuelle de leur travail suite à ces nouvelles connaissances indispensables à un relèvement de leur niveau.
Au vernissage de l’exposition « Mes origines », la population a pu découvrir une variété d’œuvres réalisées dans de nouveaux styles de travail.
« J’apprécie cette initiative d’initiation des enfants à l’art plastique et surtout parce que cela porte sur les noms de familles et les panégyriques claniques. Que cette première édition ne soit pas la dernière », dira Gérard Hountondji, élu consulaire dans la discipline artisanat d’art et décoration à la chambre des métiers de l’Atlantique-Littoral.
Séduit par les créations de ses filleuls, le plasticien Youss Atacora, parrain de la première promotion des apprenants initiés en art plastique dans le centre, exhorte les bénéficiaires de la formation à ne pas s’arrêter en si bon chemin.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents