Exposition « Hwenuxo » : Sur les traces des tresses et coiffures du Dahomey - Journal Educ'Action

Exposition « Hwenuxo » : Sur les traces des tresses et coiffures du Dahomey

2 mins read

Deux artistes béninois content l’histoire des tresses et coiffures naturelles de l’époque du Dahomey menacées de disparition face à l’invasion des cheveux artificiels beaucoup plus prisés aujourd’hui chez la gent féminine. A la salle d’exposition Joseph Kpobly de l’Institut Français du Bénin, le photographe Erick Ahounou et le plasticien Marius Dansou content l’histoire des tresses « Ayonouda », « Hominda », « Doko », « Atin », « Afféffé ». Cinq ans déjà que le photographe Erick Ahounou suit les traces de ces tresses naturelles, objet de l’exposition « Hwenuxo » qu’il partage en complicité artistique et en dialogue ouvert avec son compère Marius Dansou. Le photographe expose des portraits de jeunes femmes qui ont accepté passer devant l’objectif pour révéler fièrement leurs tresses naturelles. Le plasticien Marius Dansou a transformé la matière, le fer à béton en sculptures métalliques pour magnifier le naturel chez la femme béninoise. L’exposition « Hwenuxo » dont le vernissage s’est tenu le 1er Octobre 2022 à l’Institut Français du Bénin est prévue pour s’achever le 29 octobre prochain. Cette exposition qui replonge au cœur des tresses et coiffures du Dahomey, s’inscrit dans la valorisation du patrimoine culturel du Bénin.
« C’est toujours un plaisir pour l’équipe, de vous accueillir ici, de réécrire un chapitre de notre amour pour les artistes plasticiens du Bénin avec cette exposition », a martelé Fabienne Bidou, directrice déléguée de l’Institut Français du Bénin lors du vernissage de l’exposition.

E. K.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.