Examens nationaux de fin d’année scolaire : Le Primaire démarre le CEP, le Secondaire s’active pour le BEPC - Journal Educ'Action
/

Examens nationaux de fin d’année scolaire : Le Primaire démarre le CEP, le Secondaire s’active pour le BEPC

10 mins read

C’est parti pour la série des examens scolaires de cette année avec le Certificat d’Etudes Primaires (CEP), qui ouvre le bal ce mardi 7 juin 2022. Pour cet examen sanctionnant la fin des études au primaire, 226 676 candidats sont invités à plancher dans 774 centres de composition sur l’ensemble du territoire national. Pour ce qui concerne le Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC), l’autorité ministérielle assure la veille pour une organisation réussie.

226 676 candidats provenant de 9 420 écoles, à raison de 74 178 candidats issus des établissements primaires privés et 152 498 candidats venant des écoles primaires publiques. En termes de répartition suivant le sexe, les statistiques affichent 119 547 garçons inscrits contre 107 129 filles inscrites. La classification suivant chaque département donne : 47 152 candidats pour l’Atlantique, 39 844 candidats pour l’Ouémé, 22 066 candidats pour le Borgou, 18 181 candidats pour le Zou, 17 215 candidats pour le Littoral, 13 762 candidats pour les Collines, 12 425 candidats pour le Mono, 12 308 candidats pour le Plateau, 11 783 candidats pour le Couffo, 11 626 candidats pour l’Atacora, 11 048 candidats pour l’Alibori et enfin 9 266 candidats pour la Donga. Ce sont les statistiques globales sur l’examen du Certificat d’Etudes Primaires, session de juin 2022, qui se tient du mardi 7 au vendredi 10 juin 2022. L’effectif des candidats de cette année en comparaison à celui de l’année 2021 qui était de 242 066 candidats inscrits, révèle une baisse du nombre de candidats de 6,36%.

L’autorité ministérielle du sous-secteur secondaire sur le terrain pour prendre le pouls des préparatifs

« Nous ne pouvons pas être dans tous les établissements. À travers vous, nous nous adressons à tous les candidats aux différents examens du Bénin. Gardez les yeux toujours ouverts et assurez la veille de façon permanente jusqu’à la fin. » Ce sont quelques propos de Kouaro Yves Chabi, ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle adressés à l’endroit des candidats et des responsables chargés de l’encadrement des candidats à l’examen du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et du Baccalauréat. C’était lors d’une descente de l’autorité ministérielle au Collège d’Enseignement Général (CEG) Gbégamey et au Cours Secondaire Notre Dame des Apôtres de Cotonou. De 145 959 candidats inscrits l’année dernière, l’effectif des candidats au BEPC, session de juin 2022 est passé à 119 746 candidats, soit une baisse d’effectif de 26 213 candidats. Cette situation de baisse d’effectif a eu pour conséquence la suspension momentanée de 23 centres de composition, soit 211 centres retenus contre 234 en 2021. La situation n’a pas épargné les surveillants et les correcteurs qui ont connu également une diminution de l’effectif cette année.

Message du ministre des enseignements maternel et primaire

Béninoises, Béninois,
Chers Compatriotes,
Chers parents d’élèves,
Chers élèves,

Au nombre des évènements qui marquent la vie d’une Nation, on peut citer sans risque de se tromper la rentrée des classes et les examens de fin d’année. Après plusieurs mois de durs labeurs, nous voici à la veille du premier examen à grand tirage qu’est le Certificat d’Etude Primaire (CEP). Régi entre autres textes, par la loi d’orientation de l’Education nationale en République du Bénin en son article 26 : je cite « La fin de l’enseignement primaire est sanctionnée par le Certificat d’Etude Primaire (CEP) » fin de citation. Il s’agit là d’un examen national qui offre à nos écolières et écoliers, l’occasion, non seulement d’affronter leur première évaluation certificative, mais aussi d’obtenir leur premier diplôme académique. Il constitue à n’en point douter la porte d’entrée à l’enseignement secondaire général, technique et professionnel.

Les candidats inscrits au CEP session de juin 2022 et qui sont au nombre de deux cent vingt-six mille six cent soixante-seize (226 676) dont cent sept mille cent vingt-neuf (107 129) filles composeront à partir de demain, mardi 7 juin 2022 jusqu’au vendredi 10 juin 2022 dans sept cent soixante- quinze (775) centre répartis sur l’étendue du territoire national. Les candidats à besoins spécifiques quant à eux sont au nombre de cent (100). Comparativement à la session de 2021, les statistiques du taux d’inscription affichent une baisse de 6,36%. Cette baisse qui devient récurrente et qui ne saurait s’expliquer encore moins se justifier en raison des investissements lourds que l’État et ses partenaires déploient depuis plusieurs années pour maintenir tous les enfants à l’école, interpelle plus d’un. Le gouvernement sous la houlette de son Chef ne ménagera aucun effort pour favoriser l’accès à tous à une éducation de qualité et sur un pied d’égalité comme le recommande l’Objectif de Développement Durable numéro 4 (ODD4).

Je ne saurai m’empêcher à de pareilles circonstances de prodiguer quelques conseils à tous ceux qui sont impliqués dans le déroulement de cet examen.

En premier position, nos candidates et candidats.

Chers enfants,

Vous avez affaire à une évaluation de vos connaissances comme vous en avez l’habitude avec vos enseignants. Certes, le contexte est légèrement différent mais il n’est pas hideux. Toutes les dispositions sont prises pour que vous ne soyez pas dépaysés. N’ayez donc pas peur. Apprêtez votre matériel de travail depuis la veille et ayez l’assurance que vous n’avez pas oublié votre carte d’identité scolaire. En salle d’examen, lisez attentivement et sérieusement le contexte et la consigne et commencez par la question qui vous paraît la plus abordable en prenant soin de reporter son numéro sur votre feuille de composition.

Quant à vous parents d’élèves, c’est le moment plus que jamais pour vous, d’assister vos enfants, nos candidats. Veillez à ce que rien ne leur manque durant les quatre jours que dureront les épreuves. La coïncidence des calendriers fait que l’examen du CEP se déroule chaque année pendant la saison des pluies. Tenez-en compte en prévoyant pour eux les tenues convenables.

Je ne saurai terminer sans rappeler à tous les adultes impliqués dans l’organisation de l’examen, qu’il soit enseignant, agent de santé, agent de sécurité, représentant des collectivités territoriales et j’en passe, la mission à eux dévolue. Elle consiste essentiellement à veiller au déroulement sans faille de l’examen. La nation attend de vous l’observance stricte des règles qui régissent l’organisation et le déroulement des examens. Aucune insuffisance ne sera tolérée car c’est de l’avenir de notre pays qu’il s’agit.

En tout état de cause des équipes de supervision sont déployées sur le territoire national et sont instruites à l’effet d’apporter les appuis logistiques et techniques partout où le besoin se fera sentir.

C’est sur ces mots, qu’au nom du gouvernement, je lance officiellement l’examen du Certificat d’Etude Primaire (CEP) session de juin 2022.

Bonne chance à toutes et à tous !
Vive l’éducation au service du développement !
Vive l’école béninoise !
Vive le Bénin !

Je vous remercie

La Rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents