Education et culture de la paix : Les Fondations Jeunes de Cœur et Emmanuel Koï se donnent la main - Journal Educ'Action

Education et culture de la paix : Les Fondations Jeunes de Cœur et Emmanuel Koï se donnent la main

3 mins read

Faire de la culture de la paix un mode de fonctionnement et ceci à travers l’éducation. Tel est l’objectif principal de la cérémonie de signature d’accord de partenariat entre les Fondations Jeunes de Cœur et Emmanuel Koï. En effet, cette cérémonie officielle tenue le samedi 17 juillet dans la résidence privée du président Emmanuel Koï à Godomey, entre dans le cadre de la consolidation des liens et des efforts des deux fondations pour l’atteinte de résultats probants en matière d’éducation et de culture de la paix. Pour Senoude Medo, président de la Fondation Jeunes de Cœur, l’objectif de ce partenariat est d’«être plus fort ensemble pour aller à la conquête de la paix. Quand on rêve seul , ça reste toujours un rêve, mais quand on reste à deux, ça devient une réalité. C’est pour que ceci devienne une réalité que nous avons décidé de conjuguer nos efforts pour aller à la recherche de la paix ».
Les principales missions des deux Fondations, informe Eddie-Constantine Agonglo, directeur général de la fondation Emmanuel Koï, sont « premièrement d’apporter beaucoup plus notre contribution à l’éducation nationale en l’appuyant sous toutes ses formes ; deuxièmement, de permettre aux femmes d’avoir une autonomie financière ; troisième chose, nous sommes sur la bataille de la protection de l’environnement et en quatrième lieu, on est en train de lutter aussi pour le bien-être des personnes défavorisées ». Par ailleurs, l’occasion a été saisie pour investir Emmanuel Koï, ambassadeur et plénipotentiaire de la paix. Un statut qui lui permet de participer à la levée de fonds pour la concrétisation du projet de construction des citées internationales de paix au Bénin et à l’organisation très prochaine de la conférence des premières dames de l’UEMOA. « Ce n’est que par le canal de l’éducation que nous pouvons atteindre les objectifs de paix. C’est par l’éducation que nous commençons pour en arriver à une culture de la paix », a fini par conclure Senoude Medo, président de la Fondation Jeunes de Cœur.

Gloria ADJIVESSODE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.