Démarrage, hier, de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle : 6.811 candidats composent pour le CAP 2021 - Journal Educ'Action

Démarrage, hier, de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle : 6.811 candidats composent pour le CAP 2021

10 mins read
Le Ministre Mahougnon Kakpo et ses collaborateurs au lancement du CAP

L’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) a pris son envol, hier lundi 10 mai 2021, sur l’ensemble du territoire national. Pour cette session de mai 2021, 6.811 candidats sont inscrits contre 4.875 en 2020, soit 1.936 candidats de plus cette année, correspondant ainsi à un taux d’accroissement de 39,71%. Répartis dans seize (16) centres de composition au plan national, ils composent entre trois (03) et quatre (04) jours, dans quatre (04) options à savoir : Sciences et Techniques Industrielles (STI), Enseignement Familial et Social (EFS), Hôtellerie, Restauration (HR) et Sciences et Techniques des Métiers d’Art (STMA). Mahougnon Kakpo, Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (MESTFP) entouré de ses collaborateurs au nombre desquels le Directeur des Examens et Concours, a procédé au lancement officiel dudit examen au Lycée Technique et Professionnel de Kpondéhou à Akpakpa, Cotonou.

Vue des candidats en salle de composition

La cour du Lycée Technique et Professionnel de Kpondéhou a grouillé de monde, dans la matinée d’hier, lundi 10 mai 2021. 7 heures 00, des officiels en costumes et d’autres en tenues traditionnelles, des cadres à divers niveaux du sous-ordre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, parents d’élèves et candidats se hâtent par ici. Alors que certains candidats ont réussi à identifier leurs salles de composition, d’autres, paniqués, s’informent encore auprès des responsables du lycée érigé en centre de composition dans le Littoral. 7 heures 45 minutes, le véhicule transportant le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Mahougnon Kakpo, s’immobilisa. Il n’est pas seul. Autour de lui, quelques proches collaborateurs au nombre desquels le Directeur des Examens et Concours (DEC/MESTFP). On comprend alors qu’il s’agit là d’une descente ministérielle qui s’inscrit dans le cadre du lancement officiel de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP), session de mai 2021. A pas de charge, l’autorité ministérielle visite une salle de composition pour remonter le moral aux candidats déjà installés pour la première composition. « C’est un examen, ce n’est pas un concours. C’est-à-dire tous ceux-là qui auront atteint le seuil requis, seront reçus. Par conséquent, il n’y a pas de stress. C’est ce que vous avez l’habitude de faire en situation de classe qu’on va vous demander. Gardez donc toute votre sérénité et travaillez tout comme si c’était un exercice. Je vous souhaite beaucoup de courage », a déclaré le ministre pour ainsi booster les candidats à se surpasser lors des compositions. Après le message d’encouragement, les candidats sont invités à vérifier la grosse enveloppe de couleur kaki contenant la première épreuve de cet examen. Puis le ministre Mahougnon Kakpo aidé du Dr Roger Koudoadinou, Directeur des Examens et Concours, procède à son ouverture en public. Il sonne maintenant 8 heures 00. La clochette du centre de composition résonne, donnant le top de la distribution des épreuves aux candidats. Le CAP 2021 démarre ainsi !

Des reformes et de l’engouement des candidats à l’EFTP

« Je suis venu procéder au lancement officiel de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnel. Il faut préciser d’abord que les enseignements ont été bien déroulés, l’encadrement a été bien fait et bien suivi par nos conseillers pédagogiques et inspecteurs. A tous les niveaux, cela a pu bien se faire et nous nous en réjouissons », s’est confié, tout heureux, le ministre Mahougnon Kakpo pour reconnaître la qualité du travail fait par ses collaborateurs de l’enseignement technique et professionnel. Tout en rappelant les reformes entreprises dans ce sous-secteur, notamment la Stratégie Nationale de relance de l’Enseignement, la Formation Technique et Professionnelle (SN-EFTP), l’autorité ministérielle a ajouté que la particularité de cette année est l’accroissement de l’effectif au niveau de toutes les filières. « Toutes les dispositions ont été prises en matière d’organisation comme d’habitude. Il faut ajouter que la politique du gouvernement consistant à inciter nos concitoyens à aller vers l’option de la formation technique et professionnelle a véritablement eu un impact concret cette année », rassure, à son tour, Roger Koudoadinou, DEC/Secondaire, montrant ainsi l’engouement qu’a suscité l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle au sein des apprenants et de leurs parents.
Pour information, cet examen qui lance tous les autres examens nationaux prend fin le mercredi 12 mai pour tous les candidats à l’exception de ceux en électricité qui vont finir le jeudi 13 mai.

A pas de charge, le MESTFP accomplit sa mission de réussir l’organisation du CAP 2021

1.936 candidats de plus cette année, soit un taux d’accroissement de 39,71%

Chaque examen avec ses réalités, dit-on. L’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), session de mai 2021, qui donne d’ailleurs le top des examens nationaux au Bénin, a enregistré, cette année, un nombre total de 6.811 candidats inscrits. L’année dernière, en 2020, ils étaient au nombre de 4.875 candidats. Ce qui affiche un dépassement de 1.936 candidats en 2021, soit un taux d’accroissement de 39,71%.
Déjà en 2019, les candidats étaient au nombre de 4.783. A comparer avec leur effectif en 2020, il est à relever un accroissement de 92 candidats, soit un taux de 1,92%. C’est dire que l’Enseignement, la Formation Technique et Professionnelle (EFTP) conformément au vœu du chef de l’Etat et du Gouvernement, intéresse, de plus en plus, les apprenants aux fins de s’assurer une insertion professionnelle réussie en réponse aux profils sollicités sur le marché de l’emploi.

Nombre de candidats inscrits par option

Les 6.811 candidats inscrits à l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), session de mai 2021, composent dans quatre (04) différentes options à savoir : Sciences et Techniques Industrielles (STI), Enseignement Familial et Social (EFS), Hôtellerie, Restauration (HR) et Sciences et Techniques des Métiers d’Art (STMA). L’option qui reçoit le plus de candidats est bien les Sciences et Techniques Industrielles (STI) et celle qui en reçoit moins est les Sciences et Techniques des Métiers d’Art (STMA). Les détails en dessous :
– STI : 5851 candidats
– HR : 830 candidats
– EFS : 70 candidats
– STMA : 60 candidats

Liste des seize centres de composition au plan national

– Lycée Technique de Natitingou
– Lycée Technique Commercial et Industriel de Djougou
– Lycée Technique Commercial et Industriel de Kandi
– Lycée Technique Agricole d’Ina
– Don Bosco Parakou
– Lycée Technique de Bohicon
– Lycée Technique Tertiaire et Industriel de Djakotomey
– Lycée Technique Professionnel Industriel et Tertiaire – LTPIT de Lokossa
– Lycée Technique de Ouidah
– Lycée Technique D’amitié Sino-Béninoise – LT/ASBA d’Akassato
– Lycée Technique de l’Enseignement Familial et Social – LT/EFS d’Akassato
– Lycée Technique Coulibaly de Cotonou
– Lycée Technique et Professionnel de Kpondéhou
– Lycée Technique Professionnel de Porto-Novo
– Lycée Technique de Pobè
– Ecole Secondaire des Métiers d’Art (ESMA), à Abomey-Calavi

Tout sur les statistiques

Ces tableaux renseignent à la fois sur l’étude comparative des inscriptions à l’examen du CAP des sessions 2019 et 2020, puis des sessions 2020 et 2021.

 

Réalisé par la Rédaction de Educ’Action

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.