Défilé du 1er Août : Militaires et paramilitaires marquent le 53ème anniversaire

Le 1er août 2013 n’a pas fait exception à la règle de la commémoration de la fête de l’indépendance. Le spectacle de la nuit de l’indépendance, le dépôt de gerbe aux morts et le défilé militaire et paramilitaire ont marqué les festivités.

A la suite du discours de la veille prononcé par le Chef de l’Etat, les manifestations marquant le 53ième anniversaire de l’indépendance du Bénin se sont poursuivies le jeudi 1er Août à Cotonou, ville ayant abrité les festivités. Tôt le matin, le président de la République et toute la délégation qui l’accompagnait, ont procédé au dépôt de gerbe aux morts au quartier Xwlacodji. Puis, le cortège présidentiel s’est ébranlé vers le lieu du défilé. Il s’agit du tronçon carrefour Unafrica – carrefour de l’Etoile rouge, baptisé boulevard des armées. 9h45 minutes, les majorettes habillées aux couleurs blanc-rose-jaune annoncent le défilé sous le regard admiratif de Goodluck Jonathan, président de la République du Nigéria et principal hôte du Dr. Boni Yayi. Elles ont offert plusieurs tableaux au public béninois. Puis, ce fut l’entame du défilé pédestre par les anciens combattants longuement ovationnés. Les jeunes garçons du prytanée militaire de Bembèrèkè ont marqué par leur passage séduisant. Ils ont été suivis, entre autres, par les forestiers, le détachement de la police, le peloton des corps urbains, les unités spécialisées de la police, le détachement de la gendarmerie nationale, les forces aériennes, les forces navales, l’escadron de la musique de l’armée de terre, les unités de l’armée de terre, le groupement national des Sapeurs pompiers, le bataillon de commandos parachutistes, la cavalerie nationale, le défilé motorisé de la police, de la gendarmerie, des Sapeurs pompiers et de l’armée de terre. Tous les corps, bataillons et peloton ont répondu présents comme à l’accoutumée à ce défilé du 53ième anniversaire de l’indépendance du Bénin. Mais déjà la veille, les populations de Cotonou et environs ont eu droit à un spectacle de grande facture organisé sur l’esplanade intérieure du stade de l’Amitié. Il s’agit de la nuit de l’indépendance initiée par le Ministère de la culture à travers la Direction de la promotion artistique et culturelle, DPAC.

Serge-David ZOUEME

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *