Décoration de professeurs de l’UAC et de l’UP : Les mérites de quarante enseignants reconnus et célébrés - Journal Educ'Action

Décoration de professeurs de l’UAC et de l’UP : Les mérites de quarante enseignants reconnus et célébrés

3 mins read

Exemplarité, ardeur au travail et surtout amour de la patrie, caractérisent les valeurs de quarante enseignants de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) et de l’Université de Parakou (UP).Ils ont reçu les honneurs de la République, le mardi 09 février 2021 à la Grande chancellerie du Bénin. Admis dans divers ordres de mérite, ces professeurs d’université parmi lesquels un ancien ministre de la République, Christine Ouinsavi, intègrent ainsi la grande famille des honorés de la République pour leurs services rendus à la Nation. Dans l’ordre, Christine Ouinsavi, ancien ministre de l’éducation et Léon Bio Bigou, ancien secrétaire général de l’Université d’Abomey-Calavi sont élevés à la dignité de grand officier de l’Ordre national du Bénin. Cinq (5) autres récipiendaires sont promus au grade d’officier de l’Ordre et le reste des honorés distingués chevalier. A cette cérémonie de décoration placée sous le signe de l’engagement de la formation et de la recherche, Koubourath Osseni, grande chancelière de l’ordre national du Bénin, rappelle que c’est au regard du travail laborieux et du sens élevé de mission républicaine que le président de la République a décidé de témoigner aux récipiendaires, la reconnaissance de la nation béninoise. « Vous incarnez le combat pour le progrès de nos populations. Votre carrière est noble, votre engagement est immense. Vous avez mis votre savoir, votre talent, votre carrière au service des plus jeunes pour leur permettre de s’épanouir, de s’exprimer, de s’affirmer, de se défendre et de se former pour servir la République », dira-t-elle. Conscients de l’importance de cette distinction, les heureux distingués comptent poursuivre avec abnégation ce qui leur a valu cette reconnaissance. « Nous prenons l’engagement de poursuivre avec abnégation ce qui nous a valu cet honneur et cette reconnaissance. Nous garderons toujours en idée, qu’à défaut d’être une étoile au ciel, nous tâcherons d’être une lanterne sur terre », promet Dodji Amouzouvi, porte-parole des heureux distingués.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents