CUMA Bénin Nouvelle Aquitaine au cabinet de Kouaro Yves Chabi : Pour un renforcement de capacités en agro-machinisme et mécanique agricole - Journal Educ'Action
/

CUMA Bénin Nouvelle Aquitaine au cabinet de Kouaro Yves Chabi : Pour un renforcement de capacités en agro-machinisme et mécanique agricole

4 mins read

En mission de travail au Bénin depuis quelques jours, une délégation de l’association Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA Bénin) Nouvelle Aquitaine a été reçue, le jeudi 17 mars 2022, par le ministre Kouaro Yves Chabi. Avec l’autorité ministérielle en charge des enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, la délégation a exprimé la volonté de ses bénévoles, d’apporter leur expertise pour le renforcement des compétences locales dans les domaines de l’agro machinisme et de la mécanique agricole. Ceci, dans la droite ligne de la Stratégie Nationale de relance de l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (SN-EFTP).
« Nous sommes venus pour aider à former des encadrants de façon à ce qu’ils puissent former à leur tour des générations de jeunes sur le territoire du Bénin. Des futurs agriculteurs capables de manipuler les matériels agricoles, des mécaniciens qui s’installent pour réparer des matériels agricoles. Il y a nécessité, pour l’intérêt du Bénin, de renforcer les compétences dans ces domaines. Notre idée, c’est de pouvoir aider », a renseigné Daniel Salhorgne, membre de la délégation sur les raisons de leur présence à Cotonou.
Cette volonté de partage de connaissances, le ministre Kouaro Yves Chabi la trouve salutaire et remercie ses hôtes pour tout ce qui se fait, et qui va continuer par se faire en vue d’élever les niveaux de compétences dans le domaine de la maintenance agricole au Bénin.
« Vous avez touché du doigt un important et pertinent aspect sur lequel nous travaillons actuellement. Nous avons entrepris depuis quelques temps, des réformes très profondes, notamment en matière de l’Enseignement et la Formation Technique set Professionnels. Une première cohorte, principalement en ce qui concerne les lycées agricoles est en formation depuis deux ans en France et va bientôt revenir. Pour les autres, nous avons fait l’option de les former ici grâce à l’expertise de l’aide extérieure. C’est pour dire que ce que vous faites est important, cela nous permettra de nous réveiller sur ce plan », souligne le ministre.
Présente au Bénin depuis plus d’une semaine, la délégation de l’association CUMA Bénin Nouvelle Aquitaine, composée de Daniel Salhorgne et de Robert Portoguese a mené quelques activités. Il s’agit de la participation à un atelier d’élaboration de curricula au niveau des universités privées, la tenue de rencontres avec la Société Nationale de Mécanisation Agricole (SONAMA), et l’Université d’Agriculture de Kétou pour appuyer la formation pratique du personnel.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents