Correction des 1.000 premières copies du CEP dans le Littoral : 1,63% des candidats admissibles en dictée, 34,48% en Mathématiques

Conformément au calendrier du déroulement du Certificat d’Etudes Primaires (CEP), session de juin 2021, établi par la Direction des Examens et Concours du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (DEC/MEMP), la phase de correction des copies des candidats a effectivement eu lieu, du lundi 21 au vendredi 25 juin 2021, dans les centres retenus sur l’ensemble du territoire national. Pour le compte du département du Littoral, c’est le Complexe Scolaire de Jéricho qui a abrité les travaux de correction des copies. Educ’Action a fait une descente dans ce centre pour prendre le pouls des activités. Reportage !

Il est 14 heures 31 minutes. Nous sommes le jeudi 24 juin 2021 au Complexe Scolaire de Jéricho, le centre retenu dans le département du Littoral pour abriter la phase de correction des épreuves écrites et orales du Certificat d’Etudes Primaires (CEP), session de juin 2021. Le soleil caniculaire impose un temps de répit et de restauration dans le rang des enseignants correcteurs invités pour lesdits travaux. A l’entrée du centre, on observe quelques vendeurs de livres de culture générale et de cache-nez pour la protection contre la Covid-19. A l’intérieur du centre, dans la cour, sont garées des motos et voitures, signe de la présence humaine. Pas trop loin, sont constitués des binômes ou parfois des trinômes de personnes, sûrement des enseignants, échangeant entre eux. Egalement, sont installés, ça et là, des dispositifs de lavage de mains pour l’usage des enseignants correcteurs et autres acteurs de l’éducation présents dans le centre. Le calme est olympien par ici et la concentration très forte. Sur chaque salle de classe réquisitionnée, est inscrite une sous-commission dirigée par un président et à laquelle sont affectés un superviseur, des contrôleurs et des correcteurs. Pendant que certains correcteurs, stylos rouges en mains, passent au peigne fin les copies des candidats, d’autres ont visiblement fini. C’est le cas dans la sous-commission dictée. Ici, c’est l’inspecteur Félix Oloni qui assure la présidence de cette sous-commission. Aux préoccupations des reporters de Educ’Action, cet acteur de l’école, ancien Directeur de l’Inspection et de l’Innovation Pédagogique du Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (DIIP/MEMP), répond souriant : « Chers amis journalistes, je ne suis pas au chapitre pour répondre à votre question. Pour que les choses se passent dans les normes, je vous suggère de prendre langue avec le DDEMP-Littoral ou les Chefs de Région Pédagogique ». Cap alors sur le siège de la Direction Départementale des Enseignements Maternel et Primaire du Littoral (DDEMP/Littoral).

La dictée et les mathématiques, les bêtes noires des candidats…

A la DDEMP/Littoral, le directeur Martin Luther Adéromou a les yeux rivés sur un document comportant les grandes tendances des travaux de correction du CEP 2021.

Dans une chemise colle ‘‘Mao’’, le directeur Départemental des Enseignements Maternel et Primaire du Littoral précise que la dictée et les mathématiques restent encore des disciplines casse-tête pour les candidats. « A la lumière des premières copies corrigées, les deux (02) matières qui posent problème aux candidats sont la dictée et les mathématiques. Sur les mille (1.000) copies déjà corrigées, nous avons 1,63% de candidats qui ont atteint le seuil de réussite en dictée et 34,48% de candidats qui ont atteint le seuil de réussite en mathématiques », a fait savoir Martin Luther Adéromou, superviseur général du centre de correction, pour ainsi renseigner sur les matières qui donnent le tournis aux candidats. En ce qui concerne les autres champs de formation, il témoigne que les candidats ont bien travaillé et sont au-delà de 80%.
On se rappelle, au cours des travaux de correction des copies du CEP 2020, les réalités semblent identiques avec des candidats qui n’ont pu tirer leur épingle du jeu en dictée et en mathématiques. Cependant, les résultats définitifs sont bien élogieux. En ce qui concerne les dispositions prises pour corriger le tir, le DDEMP répond en ces termes : « La dictée était délaissée depuis. C’est maintenant que nous avons repris avec la dictée et donc, c’est progressivement que les écoliers pourront s’habituer. Un travail est fait depuis la classe de CI et dans trois (03) ou quatre (04) ans, ceux qui ont commencé le CI et qui vont participer au CEP, pourront améliorer le score. La mathématique est la bête noire parce que les enfants n’aiment plus réfléchir. Mais là aussi, un effort est fait au niveau des enseignants pour amener les enfants à aimer la matière ». Toutefois, il n’a pas manqué d’inviter les parents et les candidats à garder le calme et à ne pas s’inquiéter pour la délibération et la proclamation des résultats. Lesquelles, faut-il le rappeler, sont attendues pour demain, mercredi 30 juin 2021.

Enock GUIDJIME & Silas ADOUKONOU (Stag)

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *