Coopération interuniversitaire : L’accès aux formations et diplômes français ouvert aux étudiants ivoiriens - Journal Educ'Action

Coopération interuniversitaire : L’accès aux formations et diplômes français ouvert aux étudiants ivoiriens

3 mins read

« A travers ce salon, nous voulons inviter un certain nombre d’écoles et universités françaises à développer et pérenniser des partenariats interuniversitaires entre les institutions françaises et ivoiriennes de façon à pouvoir collaborer en termes de mobilité professorale et étudiante de manière plus durable ». Ce sont là les propos de Laurent Bonneau, directeur de l’Institut français, qui justifie le lancement officiel de la 5e édition du Salon de l’Enseignement Supérieur de France (SESF) dans la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Au cours de cette cérémonie de lancement, le programme de recrutement des aspirants à l’Etude supérieure en France a été porté à l’attention des étudiants qui désirent se faire former en France.

Cet espace, à en croire les organisateurs, met à l’honneur l’excellence et l’innovation de l’enseignement supérieur français en rapprochant les étudiants ivoiriens et les établissements. Pour le compte de cette année, ce salon a connu une innovation qui est la promotion de partenariats entre établissements français pour permettre aux étudiants ivoiriens d’accéder aux formations et diplômes français sans se déplacer.

« L’idée pour nous est aussi de permettre à l’enseignement supérieur ivoirien de progresser et mieux répondre au marché de l’emploi ivoirien. Et c’est tout l’objet du hub franco-ivoirien de l’éducation qui consiste à faire en sorte que nous puissions démultiplier ces partenariats interuniversitaires », a expliqué Laurent Bonneau. A en croire ses explications, ce partenariat permettra « des formations co-diplômantes françaises et ivoiriennes en sorte que les étudiants Ivoiriens ne soient pas forcément obligés de venir en France pour avoir un diplôme français, mais qu’ils puissent suivre ici, en Côte d’Ivoire, un cursus qui leur permette d’avoir un diplôme à la fois français et ivoirien ».

A cet effet, la directrice de Campus France, Sandrine Bortey, estime qu’il est primordial pour les postulants aux études en France de prendre des dispositions au plus tôt afin de réunir les documents nécessaires pour les différentes formalités.

Pour information, il est prévu l’ouverture d’un nouveau bureau de Campus France à l’Université Felix Houphouët Boigny de Cocody, la plus grande université publique de la Côte d’Ivoire.

Estelle DJIGRI

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.