Concours de la plus belle fille du Bénin : Nadia Sèna Gertrude Dossa de l’Ouémé, 23ans, 1,70 m, 50kg, sacrée Miss 2013 - Journal Educ'Action

Concours de la plus belle fille du Bénin : Nadia Sèna Gertrude Dossa de l’Ouémé, 23ans, 1,70 m, 50kg, sacrée Miss 2013

8 mins read

Les fruits ont immanquablement tenu la promesse des fleurs. L’Association Culturelle Miss Bénin de Fortuné DEGBEGNI a réussi le pari de l’organisation parfaite et sans anicroche du célèbre concours de la plus belle fille du Bénin. Après des heures de suspens d’une soirée féérique, la charmante Nadia Sèna Gertrude Dossa, Miss Ouémé lors de la phase départementale, 23ans, 1,70m, 50kg, étudiante en 2ième année de communication d’entreprise, passionnée de la lecture, de la promenade et du voyage, a enlevé le gain de la partie, sacrée Miss Bénin 2013. C’était le samedi 17 août dans la salle rouge du palais des Congrès de Cotonou.

La plus belle fille béninoise pour la saison 2013 est célébrée par une institution culturelle et un public enthousiaste. C’est à la faveur d’une soirée artistique et culturelle consacrant la phase finale du concours de beauté Miss Bénin, une occasion unique de valorisation de la beauté, de l’intelligence et des richesses touristiques du Bénin. Nadia Sèna Gertrude Dossa, l’air innocent, élue Miss Ouémé lors de la phase départementale, 23ans, 1,70m de taille pour 50kg, étudiante en 2ième année de communication d’entreprise, joviale et passionnée de la lecture, de la promenade et du voyage, a séduit le jury assermenté par son charme, sourire et sa beauté intellectuelle, devenant ainsi Miss Bénin pour un mandat d’un an. A l’entame de ce rendez-vous hautement culturel alors qu’il sonnait 21h28 minutes, Raïssa Gbédji alias « Space girl », animatrice de la soirée, a replongé ces centaines d’hommes et de femmes, singulièrement habillés pour cette circonstance unique, dans les motives fortes de l’organisation d’un concours Miss. « Nous sommes venus pour célébrer la plus belle fille du Bénin et à travers elle, toutes les femmes béninoises… », a-t-elle indiqué, puis dévoile en filigrane le programme de la soirée. Derrière elle, un décor somptueux à caractère numérique avec en toile de fond la projection vidéo de la scène et des focus du public enflammé de la soirée. Pour le passage en tenue traditionnelle, douze (12) charmantes créatures défilent devant les membres du jury. A chacune d’elle, un accoutrement spécifique et identitaire de leur département de provenance. Des départements qu’elles représentent d’ailleurs au terme des phases décentralisées.

Le pari d’une organisation réussie…

Musiques, couleurs et pas de Miss synchronisaient pour offrir un spectacle de qualité et des grands événements au public qui, pour cette soirée là, a participé sans retenue à la fête à travers ovations et cris. Médiatisation artistique, elle a été l’œuvre des artistes à l’instar de Don Métock avec deux belles sonorités de son dernier album « Hongan ». Ça chantait « Atilito » et surtout « Adjôlômi Senan » pour vanter la femme africaine. Passage en tenue de plage ; les 12 candidates en maillot de bain orange supporté par un petit foulard de la même couleur noué à la hanche, étaient sur le point de créer l’ « overdose ». Certains tapis dans le public ne pouvaient se contenir. Surpassés par le fil du spectacle, ils évoquent Dieu comme pour l’appeler à la rescousse. Les candidates ont offert plusieurs tableaux artistiques au son de Dibi Dobo feat JJK. 23h03 minutes, passage en tenue de soirée. Apparition de la 1ière candidate sur scène suivie des onze (11) autres Miss départementales. Très belles et chichement habillées, elles décrochent du coup les ovations du public, coincé dans son fauteuil rouge du Palais des Congrès. Des pas assez posés et ordonnés pour enfin disparaître dans un coin de la scène. Un défilé de mode pour vanter le génie des créateurs et stylistes béninois. 23h35 minutes, Fortuné Dégbègni, « l’homme orchestre » de cet événement, venu sur scène, annonce les cinq (05) candidates retenues sur les 12 pour la première délibération. Par ordre de mérite, Concilia Marnette Cakpo du Couffo, 22ans, Nadia Tossou du Mono, 23ans, Nadia Sèna Gertrude Dossa de l’Ouémé, 23ans, Chantal Monchébolatan Boné Akpo du Plateau, 21ans, et Amédée Bernice Mègnissè Ganguénon Guéssé du Zou, 19ans, sont en lice pour le sacre final. A nouveau, les ovations du public pour saluer cette première sélection. 00h20 minutes, à l’invitation de Raïssa Gbédji, l’animatrice, Monsieur Yakobi d’origine ivoirienne, président du jury accompagné de Fortuné Dégbègni, se positionnent au milieu de la scène. Suspens ! Après un discours laconique, le président délibère. 3ème dauphine, Nadia Tossou du Mono ; 2ème dauphine, Chantal Monchébolatan Boné Akpo du Plateau ; 1ère dauphine, Concilia Marnette Cakpo du Couffo et enfin la Miss Bénin 2013, Nadia Sèna Gertrude Dossa de l’Ouémé. Elle qui entend, durant son mandat, sensibiliser contre le Vih/Sida et les avortements clandestins, faire des campagnes de don de sang et distribuer des vivres et des cadeaux aux enfants orphelins. Au nombre des lots reçus par la Miss, une voiture luxueuse d’une valeur de 13 millions de Francs CFA, un billet d’avion pour un séjour d’une semaine en Afrique du Sud, une bourse de formation pour le troisième cycle, une enveloppe de 2 millions de Francs, des pièces de tissu, 500 milles francs mensuellement pour l’entretien… Le concours Miss Bénin 2013, ce fut un délice.

Serge-David ZOUEME

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents

Dictée du 30/11/2022.

Besoin de te renforcer en grammaire, orthographe et conjugaison ? Prends le rendez-vous de la “Dictée du jour”. Une émission pratique adressée aux apprenants du primaire.