Campagne «Tous les enfants à l’école», 2ième édition : Le MEMP et ses partenaires offrent des kits scolaires aux apprenants pour la rentée - Journal Educ'Action

Campagne «Tous les enfants à l’école», 2ième édition : Le MEMP et ses partenaires offrent des kits scolaires aux apprenants pour la rentée

9 mins read

Dans le cadre du lancement de la campagne «Tous les enfants à l’école », deuxième édition, le Ministère des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) et ses partenaires du secteur de l’éducation ont procédé, le mardi 14 septembre 2021, à la mairie de Parakou, à la distribution gratuite de kits scolaires aux écoliers et élèves de familles déshéritées de Parakou dans l’Alibori et de plusieurs autres villes et communes du Bénin. Objectif visé : accompagner les parents dans la scolarisation des enfants et par extension, améliorer le taux de fréquentation au Bénin et la rétention scolaire des apprenants.

C’est dans un décor fait de chants et de danses endiablées, culturellement atypique que Parakou, troisième ville à statut particulier du Bénin, située à plus de 400 kilomètres de Cotonou, a accueilli la deuxième édition de la campagne «Tous les enfants à l’école». Le lancement officiel de la distribution des kits scolaires qui est l’une des activités majeures de la campagne à vocation éducative a mobilisé autorité ministérielle, partenaires techniques et financiers (Unicef, la Banque Mondiale, le Partenariat Mondial pour l’Education, la Coopération Suisse, la Coopération Japonaise, Plan International Bénin, Educo-Bénin) et cadres du secteur de l’éducation, corps enseignant, parents d’élèves et apprenants. Plusieurs écoliers du Cours d’Initiation (CI), du Cours Préparatoire (CP) de l’Alibori, du Borgou, du Zou et des communes de Kérou, Copargo, Djakotomey, Klouékanmè, Lalo, Toviklin, Sô-Ava, Aguégués et Kétou ; des écoliers de CM1 et CM2 de Matéri, Natitingou et Tanguiéta, ainsi que des élèves filles des classes de 6ième et 5ième des départements de l’Alibori, du Borgou et du Zou sont les principaux bénéficiaires.

Des visés de la campagne

Au total, plus de 400.000 apprenants seront gratifiés de kits scolaires composés d’uniformes kaki, de sacs d’écoliers, des cahiers d’activités de français et de mathématique et des fournitures scolaires selon le contenu harmonisé défini par le ministère pour cette rentrée scolaire, effective depuis hier lundi 20 septembre. La campagne «Tous les enfants à l’école», financée à hauteur de un milliard quatre-vingt-dix-neuf millions quatre cent un mille cent quarante-cinq (1.099.401.145) Francs CFA avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers, ambitionne, entre autres, de soutenir les parents d’élèves à faibles revenus pour faire face aux coûts directs de la scolarisation de leurs enfants ; de corriger la persistance des disparités genre et régionales en matière de scolarisation et favoriser le maintien des enfants à l’école, puis de contribuer à contourner les pesanteurs sociales défavorables à la scolarisation des enfants, en particulier des filles.
Outre la distribution gratuite des kits scolaires aux apprenants, il est également prévu pour cette campagne, la mobilisation sociale et l’engagement des acteurs locaux en faveur de l’éducation, la communication et l’engagement communautaire en faveur de la scolarisation et du maintien des enfants à l’école et le suivi des résultats scolaires des enfants ayant bénéficié des kits scolaires.

Des adresses…

Le maire de la ville de Parakou absent, a été représenté à cette occasion par le 2ième adjoint au maire, Moustapha Orou-Gankou. Dans son adresse, il indique que l’éducation est la pierre angulaire de tout progrès, de tout développement. «Chaque homme qu’on gagne est un pan de la nation qu’on construit», a-t-il déclaré, remerciant le gouvernement et les partenaires pour cet appui conséquent en faveur de la réussite scolaire des enfants du Bénin. Pour le préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé, cette activité permettra de soulager les parents en situations difficiles en cette veille de la rentrée scolaire. «Je m’engage à poursuivre mes actions dans le sens de la jouissance des droits à l’éducation des enfants», a-t-il confié, en invitant les parents à faire le suivi scolaire rigoureux des enfants. Le représentant de la Banque mondiale, Hyacinthe Gbayé, rappelle que la distribution des kits scolaires s’inscrit dans une vaste campagne qui vise à améliorer le taux de scolarisation des enfants.

… de sacs d’écolier et de fournitures scolaires

 

Il remercie, par ailleurs, le gouvernement pour ses efforts au profit du système éducatif en termes de construction d’infrastructures scolaires, de recrutement d’enseignants et de fonctionnement des cantines scolaires. Djanabou Mahonde, représentante résidente de l’Unicef et cheffe de file des PTFs du secteur de l’éducation, argue, pour sa part, que la distribution des kits scolaires s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des parents pour la réduction des coûts de scolarisation de leurs enfants. « A travers cette distribution gratuite, ce sont quatre cent quatre vingt trois mille trois cent cinquante et un (483.351) élèves du primaires et qurante deux mille deux cent quatre vingt treize (42.293) élèves filles du secondaire qui pourront, dès le premier jour de la rentrée scolaire, prendre le chemin de l’école avec, entre autres, un sac, des cahiers, des stylos et crayons, des uniformes kaki déjà confectionnés», a-t-elle déclaré. Salimane Karimou, ministre des Enseignements Maternel et Primaire et chef de file des ministres en charge de l’éducation au Bénin, s’est réjoui de la tenue effective de la campagne «Tous les enfants à l’école» dont l’intérêt n’est plus à démontrer. «Je réitère à l’ensemble des partenaires au développement, la profonde reconnaissance du gouvernement et de toute la communauté éducative béninoise pour les efforts sans cesse déployés en faveur du rayonnement de notre système éducatif», a-t-il martelé.
Des remises officielles de kits scolaires, de façon symbolique, sont organisées au grand plaisir des bénéficiaires. Par la voix de leur porte-parole, ils remercient les donateurs et s’engagent à faire un bon usage des kits, en promettant des rendements meilleurs au terme de l’année scolaire 2021-2022.

Serge David ZOUEME, du retour de Parakou

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents