Campagne de dépistage de l’autisme à Abomey-Calavi : Parents et enfants sensibilisés sur la pathologie - Journal Educ'Action

Campagne de dépistage de l’autisme à Abomey-Calavi : Parents et enfants sensibilisés sur la pathologie

3 mins read

Sensibiliser la communauté d’Abomey-Calavi sur les manifestations de l’autisme, dépister les enfants présents tout en mettant en place une unité d’accompagnement et de suivi des cas détectés. C’est tout le sens de la campagne de sensibilisation et de dépistage de l’autisme organisée, le samedi 24 avril 2021, dans les locaux du comité local Croix-Rouge Abomey-Calavi. Fruit de la collaboration entre le comité local et les ONG Oasis Psy et Autisme Bénin, cette campagne qui s’inscrit dans le cadre de la Journée Mondiale de la Sensibilisation à l’Autisme (JMSA) célébrée en différé, est la première dans la commune d’Abomey-Calavi. « Cette rencontre, la première sur la question de l’autisme dans notre communauté, doit continuer pour une collaboration sur la prise en charge des enfants en difficulté par rapport à l’autisme », a formulé Sègbédé Aligbonon, psychologue-clinicienne, montrant ainsi la nécessité d’une synergie d’actions pour l’accompagnement des enfants autistes. « Il y a de nombreux enfants autistes qui sont traités à tort. Il est donc important de lever un coin de voile sur cette pathologie pour qu’ensemble, nous brisions le silence sur l’autisme dans la commune d’Abomey-Calavi et environ », a laissé entendre Alban Zounon, président du comité d’organisation.
Cet appel a reçu un écho favorable auprès du médecin-chef de la commune d’Abomey-Calavi, Dr Virginie Hossou épouse Adjadohoun. Au nom du coordonnateur de la zone sanitaire, elle a rassuré que les ONG vont être accompagnées et suivies pour le bonheur des personnes souffrant de cette pathologie. « A travers cette activité, nous avons voulu parler de l’autisme. Je vous invite à bien suivre la communication sur la problématique pour éviter la stigmatisation dans notre communauté », dira, pour sa part, Rafiou Samon, vice-président du comité local Croix-Rouge Abomey-Calavi avant de lancer officiellement cette campagne liée aux troubles de spectre.
Faisant la lumière sur les manifestations de l’autisme, Gilles Aïzan, président de l’ONG Autisme Bénin, a démenti tous les préjugés sur les enfants autistes dans le cadre scolaire. « Un enfant autiste peut aller à l’école. Il a juste besoin d’un accompagnement et il y a des méthodes pour l’accompagner dans l’apprentissage et le suivi », a-t-il fait savoir. « Briser le silence sur l’autisme au Bénin » est le thème de cette campagne de sensibilisation et de dépistage de l’autisme.

Enock GUIDJIME

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents