Bibliothèque nationale du Bénin : Dans la dynamique de la digitalisation des services - Journal Educ'Action

Bibliothèque nationale du Bénin : Dans la dynamique de la digitalisation des services

3 mins read

De la conservation du fond documentaire en passant par l’accès aux collections pour la lecture publique jusqu’à l’attribution des numéros ISBN et ISSN, la Bibliothèque nationale du Bénin (BnB) suit un processus de digitalisation et de dématérialisation de ses services. Ce chantier de réorganisation et de restructuration en cours depuis le 12 mai 2021 vise à faire rayonner et dynamiser la BnB restée longtemps méconnue du grand public. Conviés à une rencontre d’informations et d’échanges, le mercredi 7 septembre 2022, à la salle VIP du ministère du Tourisme, de la culture et des arts, acteurs du livre et de la presse culturelle ont été entretenus sur les réformes en cours en vue de la dématérialisation des services de la BnB. À la manette de cette rencontre, Koffi Attédé, directeur général de l’institution . Il renseigne : « La Bibliothèque Nationale a cette fonction de la promotion de cette chaîne du livre et c’est ce vide qui se fait sentir depuis un certain temps que nous nous attelons à combler. » Sur ce chantier de rénovation de la BnB, évoque-t-il, la principale avancée est l’opérationnalisation depuis le 05 août 2022 de la délivrance et du payement en ligne des numéros ISBN, ISSN et dépôt légal. Aussi, renseigne-t-il, l’accès aux collections sera une des priorités de la Bibliothèque en raison des efforts en cours de déploiement en vue d’avoir une idée plus ou moins claire du contenu des livres présents dans les rayons de la BnB. « Un grand chantier de rénovation des infrastructures est en cours. Cette opération affiche déjà à tous les visiteurs une nouvelle et agréable image de cette maison qui repoussait presque avant. Une réelle motivation désormais pour avoir du plaisir à la visiter. L’ambition qui se cache derrière cette transformation profonde de la BnB est de faire dorénavant d’elle un pôle d’attraction, à travers des espaces bien aménagés pour accueillir des activités diversifiées telles que artistiques, livresques ou relevant de la diffusion des œuvres de l’esprit », souligne Koffi Attédé qui promet qu’un suivi rigoureux va être fait désormais dans la gestion du fond documentaire.

Edouard KATCHIKPE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les plus récents