Après cinq jours d’échanges et de débats autour de la recherche scientifique : Chercheurs et enseignants satisfaits de l’acte 7 du colloque scientifique de l’UAC

Venus de tous les horizons du continent africain et de l’Europe, les participants au VIIème Colloque Sciences, Cultures et Technologies de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) ont échangé sur plusieurs thématiques majeures touchant non seulement à la valorisation des résultats de recherche scientifique, mais aussi technologique.

Du 16 au 20 septembre 2019, deux conférences inaugurales, neuf conférences plénières et 627 communications ont été déroulées au cours des travaux du colloque. Confortés dans le principe que la science et la technologie sont deux approches indispensables au développement des nations, enseignants-chercheurs, professeurs d’universités et inventeurs ont accouché de nombreuses idées et recommandations durant les cinq jours de travaux. C’est donc un pari gagné pour l’UAC, a fait savoir Félicien Avlessi, le deuxième vice-recteur en charge de la recherche scientifique lors de la cérémonie de clôture du colloque, le vendredi 20 septembre 2019 à l’amphi Idriss Déby Itno. « Depuis le dimanche et pendant cinq jours, les débats intéressants, passionnants ou parfois houleux ont répondu parfaitement aux objectifs fixés par les organisateurs du colloque. Quelques dispositions générales ont été prises et la publication des actes du colloque sera disponible dans un délai d’un mois sur le site du colloque », a souligné Félicien Avlessi, président du Conseil scientifique du colloque. A sa suite, Maxime da Cruz, recteur de l’UAC, martèle dans sa prise de parole que des efforts vont être consentis pour la valorisation des différents résultats afin qu’ils ne dorment plus dans les tiroirs des unités de recherche. Mais les Etats, insiste-t-il, doivent mettre en place un véritable mécanisme pour le financement de la recherche universitaire afin que les universités jouent pleinement leur rôle de pourvoyeur de connaissances pour la résolution des problèmes. « En partant d’ici, vous devrez vous considérer désormais comme de nouveaux missionnaires de la valorisation des résultats de la recherche universitaire. Il est aujourd’hui d’une nécessité capitale pour nos universités d’accompagner le processus de développement économique de nos pays en faisant partager les résultats de vos recherches. Les autorités au plus haut niveau de nos pays attendent des résultats issus de vos recherches pour affiner leur plan de développement », dira le directeur adjoint de cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique avant de déclarer clos les travaux de ce colloque. A l’occasion, les trois lauréats du concours de posters organisé dans le cadre du colloque ont été primés. 500.000 Francs CFA pour le premier prix, 300.000 Francs CFA pour deuxième prix et 100.000 Francs CFA pour le troisième prix sont les gains empochés par chacun d’eux.

Edouard KATCHIKPE

 

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.