Financement de l’éducation en Afrique : Le Finnfund investit 7 millions $ dans l’enseignement supérieur

7 millions de dollars (environ 4 milliards 130 millions de fcfa) pour le financement de l’éducation en Afrique.

C’est la somme que le fonds d’investissement finlandais Finnfund vient de débloquer au profit de l’enseignement supérieur africain. L’Agence de presse Ecofin qui a publié l’information ce jour précise que cette action est une première pour le fonds finlandais de financement du développement qui,généralement, cible les entreprises dans les pays en développement. Le financement est allé au profit du groupe Maarifa Education, une entreprise privée kényane d’enseignement supérieur opérant en Afrique subsaharienne.

Avec ce financement, le groupe compte poursuivre l’amélioration de la qualité de ses programmes d’enseignement et de ses services aux étudiants et prévoit aussi d’acquérir de nouvelles universités en Afrique, selon son Peter Kagunya, le PDG du groupe kényan. Dans ses différents établissements, Maarifa Education propose des cursus de formation dans le domaine de la médecine, de l'économie, de l'informatique, du droit et des sciences sociales.

Le ministre finlandais de la Coopération au Développement et du Commerce extérieur, Ville Skinnari, s’est félicité de cet investissement estimant que « les pays en développement, notamment en Afrique, sont confrontés à une grave crise d’apprentissage. Les acteurs publics et privées peuvent ensemble apporter des solutions aux étudiants de tous âges ». Par ailleurs, fait savoir le groupe de presse en ligne, les investissements privés dans ce secteur en Afrique ont favorisé l'expansion des établissements et augmenté l'offre de l'enseignement. Selon les estimations de la FERDI, d’ici 2025, un étudiant sur quatre sera inscrit dans un établissement privé.

Adjéi KPONON

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.