Remaniement du gouvernement : L'Enseignement Supérieur change de mains (Eléonore Yayi pour remplacer Marie-Odile Attanasso)

24 membres, 03 sorties pour 06 entrées. C'est le visage de la nouvelle composition de l'équipe gouvernementale. Comme une traînée de poudre, l'information qui a circulé au départ comme une rumeur au sein de l'opinion publique, a fini par se confirmer.

C'est Édouard Ouin-Ouro en sa qualité de Secrétaire Général du Gouvernement qui est venu en personne donner lecture des noms des nouveaux collaborateurs du Président Talon. De la nouvelle composition, seul le sous-secteur de l'Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique a changé de mains. Une femme pour remplacer une autre pendant que Mahougnon Kakpo et Salimane Karimou, respectivement ministre des Enseignements Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle et ministre des Enseignements Maternel et Primaire restent en place. Eléonore Ladekan Yayi fait son come-back au gouvernement après un bref passage aux Enseignements Maternel et Primaire vers la fin du second quinquennat du Président Boni Yayi. L'universitaire est appelée à monnayer son talent et son expérience dans son marigot à l'Enseignement Supérieur pour lui insuffler un nouveau dynamisme en lieu et place de sa collègue enseignante du Supérieur Marie-Odile Attanasso qui aura passé plus de trois années au gouvernement au même poste.
Avant qu'elle ne soit appelée au Gouvernement, Eléonore Ladekan Yayi fait une autre expérience dans l'équipe rectorale conduite par le Professeur Maxime da Cruz en sa qualité de vice-recteur chargée de la coopération nationale et des relations extérieures.

Lire les détails sur les autres portefeuilles ministériels sur l'image ci dessous.

WhatsApp Image 2019 09 05 at 20

Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.