Finale de ‘‘Ma thèse en 180 secondes’’ au Bénin : Jeanne Agnila remporte le premier prix

L’amphi Idriss Déby de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre à la finale de la 4ième édition du concours ‘‘Ma Thèse en 180 secondes’’, le jeudi 18 juillet 2019.

Enseignants, étudiants, parents et amis ont massivement répondu à ce 4ème rendez-vous de la vulgarisation scientifique.

 

«Démocratie ou démocrature », c’est sous ce titre vulgarisé de sa thèse que Jeanne Adékèmi Tétédé Agnila a remporté la finale nationale de la 4ième édition du concours ‘‘Ma Thèse en 180 secondes’’. Pour décrocher son sésame, la doctorante de l’Ecole Doctorale (ED) Sciences juridiques, politiques et administratives de l’UAC, a rivalisé de prouesse oratoire pour convaincre le jury de cinq (05) membres présidé par le professeur Adolphe Codjo Kpatchavi. Intitulée « Démocratie et médias de service public en Afrique Occidentale francophone : approche comparative Bénin, Burkina Faso, Togo », la thèse défendue par Jeanne vise la performance des médias de service public en Afrique de l’Ouest. Parce qu’il y a assez de dérives à ce niveau qu’on n’arrive pas à dire, souligne-t-elle, il est intéressant qu’au niveau scientifique, on s’intéresse à ce sujet afin d’œuvrer à l’équilibre de l’information afin que tout le monde puisse y avoir accès. A côté de Jeanne, la 2ième marche du podium est occupée par Gratien Houéto de l’ED Education Physique, Sport et Développement Humain de l’UAC dont la thèse porte sur « Exercices physiques et troubles de la statique pelvi-périnéale : cas des femmes enceintes souffrant de l’incontinence urinaire pendant la grossesse ». Sous le titre vulgarisé « Du poisson sain et non du poison », c’est Rodrigue Pèlèbé qui occupe la 3ième place avec sa thèse intitulée « Amélioration des performances zootechnique et sanitaires des poissons élevés dans les retenues d’eau du bassin cotonnier en vue du développement d’une filière piscicole saine et rentable au nord du Bénin ». Pour cette 4ième édition, le prix du public est revenu à Arnaud Sas Soha de l’ED Sciences de la Vie et de la Terre de l’UAC. Félicitant tous les candidats pour leurs prouesses et leurs efforts de préparation, Adolphe Kpatchavi a souligné que « ces sujets montrent que l’université est à l’écoute de la société et du monde du travail en ce moment où l’on parle d’adéquation entre la formation et l’emploi ». Directeur du Campus Numérique Francophone de Cotonou (CNFC), Stéfano Amèkoudi, a remercié tous les candidats ainsi que les universités qui ont pris part à cette 4ième édition, tout en les invitant à inscrire plus de doctorants à la prochaine édition. Avec son premier prix, Jeanne Agnila ira défendre les couleurs du Bénin à la finale internationale qui aura lieu le 26 septembre 2019 à Dakar au Sénégal. En plus de la prise en charge de sa participation à la finale, elle part avec un trophée MT 180, un chèque de 250.000 francs Cfa, deux (02) abonnements d’une année aux bibliothèques numériques ScholarVOX AUF et Harmathèque.

Adjei KPONON

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.