banner ong educaction

Après deux infructueux moratoires accordés au Gouvernement : L’Intersyndicale rompt le silence demain et passe à l’offensive

L’Intersyndicale des Universités Nationales du Bénin donne de la voix demain, mercredi 13 mars 2019.

A travers une conférence de presse qui a lieu à l’Amphi ex FLASH du Campus universitaire d’Abomey-Calavi, les enseignants et chercheurs des différents syndicats des UNB entendent informer l’opinion nationale et internationale de l’évolution de ce qu’ils qualifient d’ingérence du politique dans les affaires académiques et pédagogiques. A l’occasion, des stratégies communes de lutte seront retenues et des actions identifiées pour un retour au principe électoral dans les universités publiques. Aussi, s’agira-t-il pour les membres de l’Intersyndicale de prouver leur bonne foi dans cette crise qui ternisse le sous-secteur de l’enseignement supérieur. De sources bien renseignées, ils évoqueront également les attributions du Conseil National de l’Education (CNE) ancienne et nouvelle formule. De façon précise, ‘’Les exigences des universitaires face à la crise née de la suspension des élections dans les UNB’’ et les ‘’Attributions du Conseil National de l’Education (CNE), ancienne et nouvelle formule, à la lumière de la Loi 2003-17 portant Orientation de l’Education Nationale en République du Bénin’’ seront les deux thèmes majeurs sur lesquels va reposer la conférence de presse de demain et qui, nul doute, va focaliser l’attention des participants et dont compte sera rendu sur la plateforme numérique du Groupe de presse Educ’Action : www.eduactions.org .

Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.