banner ong educaction

Respect du Référentiel du CAMES et des dispositions nationales dans les EPES : HECM citée en exemple par Dodji Amouzouvi

En plus du respect des normes académiques, la Haute Ecole de Commerce et de Management (HECM) innove par le respect des normes infrastructurelles.

Un bâtiment majestueux, flambant neuf apporte depuis quelques jours, un rayonnement nouveau à la ville de Bohicon. Le joyau inauguré le mardi 19 février 2019 et qui s’étend sur une superficie de 4000 m2, n’est rien d’autre que le nouveau campus de Bohicon. En avant pour des études de qualité dans un environnement sain pour les étudiants de la ville carrefour.
HECM est l’une des rares écoles à respecter les normes académiques du Cames et les dispositions nationales en matière d’encadrement des étudiants, tant l’établissement dispose d’une équipe d’enseignants permanents et de nouveaux recrutements sont en vue. L’annonce a été faite par le promoteur et PDG de la Haute Ecole de Commerce et de Management (HECM) en personne, l’Honorable Bonaventure Aké Natondé, à la faveur de l’inauguration du site de Bohicon. Une précieuse information non démentie par le professeur Dodji Amouzouvi, Directeur des Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (DEPES) présent aux manifestations d’inauguration. Une présence qui se laisse aisément interprétée comme l’onction ministérielle à la qualité des réformes en cours dans cette prestigieuse université. De la qualité académique à la qualité infrastructurelle, il n’y a qu’un pas. Et c’est justement ce pas que HECM a franchi, le mardi 19 février 2019 en mettant à la disposition de la communauté universitaire privée de Bohicon, un somptueux cadre d’enseignement et d’apprentissage qui confirme son titre d’école Leader.

Fond HECM

L’He Bonaventure Aké Natondé, Fondé de ....

De la cérémonie officielle de mise en service du site

Au carrefour des connaissances en Commerce et Management, comme le dit si bien sa dénomination HECM, la Haute Ecole a fait du rêve des populations de la ville carrefour une réalité palpable sous la bénédiction du représentant de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), Dodji Amouzouvi, des têtes couronnées, des autorités politico-administratives, des parents et des étudiants. Sous le ciel clément de ce mardi 19 février 2019, l’histoire de l’enseignement supérieur privé du Zou retiendra que les honorables Boniface Yèhouétomè, Gildas Agonkan, Yacoubou Malèhossou, le Préfet du Zou, Firmin Kouton, le maire de Bohicon, Luc Atrokpo, sa Majesté, le Roi d’Agonlin, Zéhè et autres invités de marque, ont fait le déplacement pour toucher du doigt le dernier né de l’écosystème pédagogique, infrastructurel et académique mis en place par HECM pour garantir une formation de qualité à toute la jeunesse béninoise, notamment celle de Bohicon.
Un chef-d’œuvre pour assurer une formation confortable aux étudiants

Le message de bienvenue du Directeur des études de ce campus flambant neuf, Dr Bernardin Dossa, s’est reposé sur la présentation des caractéristiques du joyau. A l’en croire, le site est érigé sur un domaine de quatre milles mètre carré (4000 m2) et comporte un bâtiment à trois niveaux (R+3), une paillote de repos, un podium entièrement équipé de jeux de lumière, un terrain de basket ball, une guérite, deux parkings et des espaces verts. Il matérialise, poursuit-il, par sa splendeur et le soin pris dans sa construction, un investissement de taille en vue de permettre aux étudiants de se faire former dans le confort sans rien à envier aux établissements publics. Il a fini par rassurer le promoteur de HECM, Bonaventure Natondé Aké, de la totale disponibilité et de l’engagement du corps professoral et du personnel administratif qu’il a l’honneur de diriger à faire de ce site, un cadre d’excellence et de mérite. Ceci à travers un respect scrupuleux de toutes les normes qui fondent la crédibilité les valeurs fondamentales de HECM, si chères à ce dernier. Réussir le pari architectural en créant le mariage parfait entre le vert et le blanc est une prouesse à saluer. Luc Atrokpo, maire de Bohicon, n’y est pas allé par quatre chemins pour reconnaître ce mérite à toute l’équipe de HECM. Dans son intervention, il a lancé un vibrant appel pour l’entretien impératif et le maintien des lieux propres, avant de partager de bonnes nouvelles avec l’assistance pour être en parfaite harmonie avec le vert de l’espérance. A titre personnel et en reconnaissance à l’investissement qui transforme le paysage architectural et urbanistique de cette partie de la ville de Bohicon, il a pris l’engagement solennel de défendre sa proposition de faire du promoteur Bonaventure Natondé Aké, un citoyen d’honneur de sa ville.

Des possibilités de stages à l’étranger aux meilleurs étudiants de HECM Bohicon

Bonne nouvelle pour les étudiants de HECM de Bohicon. Les plus brillants pourront compter avec le maire Luc Attrokpo par le truchement de leur fondateur Bonaventure Aké Natondé dans le cadre de la réalisation de leurs rêves : celui d’obtenir un stage rémunéré à l’étranger. La promesse a été faite par le maire en personne à l’occasion de la délivrance de son discours lors de la mise en service du site HECM de Bohicon. « Aussi voudrais-je m’engager à œuvrer à ce que les étudiants de HECM Bohicon aient l’occasion de faire des stages pratiques de fin de parcours à l’Université Technologique de Laon en France pour poursuivre ce partenariat inter-universitaire entre cette région de la France et le département du Zou », a-t-il annoncé sous des ovations nourries des étudiants.

Les mérites de HECM reconnus par le DEPES

L’enseignement supérieur a ses normes. Tant dans les universités privées que publiques, il faut les respecter. Si ce contrôle coule de source pour les universités publiques, les universités privées et les Etablissements Privés d’Enseignement Supérieur (EPES) ont un gendarme qui s’en charge. Son nom, Dodji Amouzouvi, le DEPES. Laissant le bâton de gendarme à Cotonou, Dodji Amouzouvi s’est présenté avec la carotte afin de saluer l’investissement qualitatif réalisé par Bonaventure Aké Natondé, au nom de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Ainsi, le DEPES a encouragé l’immensité de l’œuvre qu’abat l’Honorable pour la nitescence de l’enseignement supérieur. Il estime que le promoteur de HECM fait partie des soutiens francs, honnêtes qui accompagnent les réformes engagées au sein des EPES.

Le discours attendu de Bonaventure Aké Natondé

« Je manque de mots pour saluer la forte mobilisation autour de HECM ce soir. C’est pourquoi, une fois encore, je vous rassure que nous continuerons de nous battre comme on le fait depuis 20 ans », a déclaré l’Honorable Bonaventure Aké Natondé. Pour lui, il faut que chacun accompagne le développement dans son domaine. « Nous devons respecter et rester dans la même logique que le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) en travaillant à assainir notre maison commune », rassure-t-il. La coupure du ruban a mis un terme à la cérémonie d’inauguration qui s’est poursuivie par la soirée culturelle qui a vu défiler plusieurs artistes. La soirée s’est achevée dans une ambiance festive autour d’une agape fraternelle au cours de laquelle les petits plats ont été mis dans les grands pour célébrer l’implantation de ce joyau architectural, signe du renouveau de l’enseignement supérieur au Bénin et de la maturité académique de HECM.

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.