banner ong educaction

Sit-in au ministère de l’Enseignement supérieur : Syndicats et enseignants remontés contre les nominations dans les universités publiques

Vêtus de leurs toges tirées sur le rouge, les syndicats et enseignants des universités nationales du Bénin ont organisé, ce jeudi 31 janvier, un sit-in dans les locaux du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). Très remontés, ils tenaient à manifester leur indignation contre le pouvoir central qui a procédé, à la faveur du Conseil des Ministres du mercredi 30 janvier, à la nomination de différents responsables à la tête des entités universitaires dans le public en violation, selon eux, des acquis démocratiques.

Après des heures d’attente, assis à même le sol, ces enseignants frondeurs ont été reçus finalement par la ministre en personne accompagnée des membres de son cabinet. En réponse à la lecture de la plateforme revendicative des manifestants, l’autorité ministérielle dit avoir pris bonne note et se chargera de la transmettre au gouvernement. Au sortir de cette activité, les enseignants des Universités Nationales du Bénin (UNB) ont tenu une Assemblée Générale dans le grand amphi de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) à Cotonou, capitale économique, où d’importantes décisions ont été prises par rapport à la démarche à suivre. On en retient essentiellement qu’une lettre ouverte sera adressée au Président de la République pour attirer son attention sur la situation qui prévaut et poursuivre, par ailleurs, le dialogue avec les autorités pour une période d’un (01) mois. Au terme de cette période transitoire ainsi définie, l’intersyndicale des enseignants du supérieur entend prendre ses responsables.

Edouard KATCHIKPE

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.