banner ong educaction

Le DDESTFP Bertin Godefroy Oluchessi Djossè, à propos de la transhumance dans le Plateau

« Beaucoup de nos apprenants demandent à quitter les CEGs pour la ville »

Les conflits entre agriculteurs-éleveurs constituent l’une des difficultés majeures qui plombent l’excellence dans le département du Plateau. Ils constituent également l’un des facteurs explicatifs des contre-performances qui endeuillent l’école dans le Nord de l’Ouémé.

Lire la suite...

Changement d’établissement aux apprenants : Une pratique à double impact sur la réussite scolaire

Pour diverses raisons, des flux migratoires scolaires s’observent chez des apprenants. Sans aucun doute, ces déplacements d’un établissement à un autre laisse, cependant, des conséquences soit positives, soit négatives sur la psychologie, la vie sociale et le rendement scolaire des migrants en mouvement. Eléments de réponses dans ce reportage.

Lire la suite...

Entretien avec Jean Adote-Bah Adotevi, Consultant International en Education

"Toutes les conditions sont réunies pour élaborer une bonne politique nationale des enseignants"

Ancien inspecteur de l’Education nationale au Togo, ancien fonctionnaire de l’Unesco, Jean Adote-Bah Adotevi est consultant indépendant en Education et Développement. Recruté par l’Unesco en qualité de Consultant international pour la coordination de l’équipe technique devant conduire les travaux de l’élaboration du document de la Politique nationale enseignante au Bénin, Il a accepté de répondre aux questions de Educ’Action, dans les locaux de l’Unicef.

Lire la suite...

Dorcas Wama Mara, à propos de la sexualité précoce des filles

" La mise en place d’un dispositif juridique dissuasif reste notre plaidoyer "

Lire la suite...

Mahoudi Jonhson, à propos de l’élaboration de la politique enseignante au Bénin

Il faut commencer le processus en mettant en place une feuille de route.

Lire la suite...

Préparation des examens de fin d’année : Les candidats du public se prononcent

« Le temps perdu ne se rattrape jamais » dit l’adage populaire. Après plus de trois mois de grèves perlées ayant affecté la qualité des enseignements notamment dans le public, nombre de nos compatriotes s’interrogent sur le niveau de préparation des candidats du public aux différents examens nationaux prévus pour le mois de Juillet qui s’ouvre dans quelques jours. Inquiétudes légitimes qui obligent Educ’Action à descendre dans certains établissements secondaires d’enseignement public pour interroger les candidats sur leur niveau de préparation aux plans académique et psychologique. Et voici ce qu’ils ont dit…

Lire la suite...

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.