Alphonse da Silva par rapport à la session de remplacement du BAC 2019

« Cette session est pour les malades de la session normale et pour ceux qui ont été représentés le Bénin pour des jeux à l’extérieur »

Que comprendre par la session de remplacement et qui sont les concernés ?

Comment se prépare, s’organise et se déroule le BAC 2019 ? Tous les détails interrogatifs sur le BAC 2019, c’est à travers cette interview exclusive à nous accordée par Alphonse da Silva, le Directeur de l’Office du Bac dont voici l’intégralité de l’entretien.

Educ’Action : Qu’est-ce qui a motivé la mise en place de la réforme liée aux convocations des candidats pour l’année 2019 ?

Alphonse da Silva : Le Baccalauréat est international. Maintenant que nous sommes dans l’UEMOA, nous envisageons de fédérer nos efforts pour que le baccalauréat, sur le plan africain et celui de l’UEMOA, soit un baccalauréat crédible. Pour ce qui concerne le Bénin qui a une longueur d’avance sur les autres, nous avons voulu cette année innover avec les convocations en ligne, c’est-à-dire que chaque chef d’établissement peut, de son établissement, lorsque nous donnons le code, tirer les convocations des candidats au baccalauréat 2019. C’est en couleur et s’ils le veulent, ils peuvent les imprimer en noir-blanc. Quant aux candidats libres, ce sont eux-mêmes qui doivent tirer leurs convocations en ligne. Pour cette année, nous avons tiré les convocations et les avons déjà envoyées au DDESTFP, dans tous les départements. Les candidats libres et ceux de l’Atlantique et du Littoral sont venus retirer leurs convocations ici à Sainte Rita. Cette réforme est obligatoire parce que désormais, nous sommes sous une onde planétaire où tout doit se faire avec une vitesse nécessaire.

Que dites-vous alors des chefs d’établissement qui confisquent les convocations des candidats pour défaut de solde de la scolarité ?

Nous nous sommes entendus et nous avons réfléchi à cela et les chefs d’établissements ont décidé de nous accompagner. Il n’y aura donc plus de convocations à confisquer. Il faut qu’ils exploitent les voies de recours existantes pour contraindre les parents à solder plutôt que de confisquer les convocations des candidats qui n’en ont pour rien.

Le Baccalauréat a lieu quand ?

Le Baccalauréat démarre le 31 mai pour les épreuves pratiques et va durer deux semaines. La composition des épreuves du BAC même se déroulera du 19 au 22 Juin 2019. Donc, cela prend fin un samedi pour ceux des séries F. Cette date est retenue dans le cadre de l’harmonisation avec l’UEMOA et les chefs d’Etats ont même signé un protocole pour qu’il n’y ait pas d’inscriptions transfrontalières. Ils ont décidé que le baccalauréat se fasse dans une période donnée qui est la deuxième quinzième du mois de juin. S’il n’y a pas eu un problème majeur, cela se passera ainsi. L’année prochaine, il y aura toujours le BAC blanc UEMOA avec les épreuves communes et en 2024, il y aura un BAC harmonisé dans l’UEMOA.

Quel est l’intérêt d’un BAC harmonisé ?

L’intérêt d’un BAC harmonisé est qu’on ne puisse plus parler d’un BAC de tel pays supérieur ou inférieur à celui d’un autre pays. Cela décrédibilise cette réforme et c’est pour cela que nous avons décidé d’harmoniser le BAC. Avec cette réforme, le béninois pourra travailler en toute quiétude en Côte-d’Ivoire, au Sénégal et les candidats en 2024, composeront dans les mêmes matières.


Quel est l’intérêt des épreuves facultatives pour les candidats ?

Pour les épreuves dites facultatives, leur intérêt consiste à donner la possibilité aux élèves de s’essayer au dessin, à la couture, car il y a des génies qui peuvent émerger en cela et il y a des bourses que certains pays attribuent à ces bacheliers pour faire de la couture, la musicologie, etc. Moi, quand j’étais dans les orchestres de l’université dans les années 62 à 77, Angélique Kidjo était dans un orchestre à Gbégamey. Elle était avec ses frères, mais aujourd’hui, elle est une grande artiste qui fait le bonheur de tous et du Bénin. En principe, dans certains pays, ces épreuves sont obligatoires, mais juste ici on a préféré que ce soit facultatif. Lorsque par exemple, quelqu’unà 12 ou 13 de moyenne, ces épreuves permettent aux candidats d’avoir une bonne moyenne, un bon niveau. En rappel de ces épreuves facultatives, il y a le dessin, la couture, les langues nationales qu’il faut promouvoir et autres cultures.

Quel est le nombre précis de candidats qui participent au BAC 2019 ?

Cette année nous avons 100.017 candidats soit 36% de filles et on veut atteindre les 50% mais cela viendra un jour. Il y a donc plus de garçons pour le moment. Cela ne veut pas dire que les filles ne vont pas travailler autant que les garçons. D’ailleurs, l’année dernière, la deuxième du Bénin était une fille et nous souhaitons que les filles prennent la première place cette année. Pour les statistiques, on note 34. 000 filles environs.

Qu’est-ce qui explique la baisse du taux d’inscription au BAC cette année ?

Cette baisse est qualitative, car nous avons mené des démarches et il est à remarquer que les candidats ont compris qu’il ne faut pas aller au BAC pour tenter sa chance et nous avons aussi fait en sorte que les conditions soient mieux respectées. Les parents d’élèves eux-mêmes ont compris que c’est du sérieux, l’élève peut dire aux parents qu’il n’est pas prêt et que l’année prochaine, il pourra y aller. C’est ce que les candidats et les chefs d’établissement eux-mêmes nous ont dit. Cette baisse n’est donc pas défaillante. L’année passée, c’était 106499 candidats qui avaient composé et l’année surpassée, ils étaient 115.255 candidats. Donc cela va en se sédimentant.

Combien de centres de composition ont-ils été répartis sur le territoire national ?

Il y a 142 centres, il y a de nouveaux centres, mais vous allez vous demander pourquoi de nouveaux centres s’il y a baisse du taux d’inscription. C’est qu’il y a en réalité des centres qui ont été fermés parce que le nombre de candidats par centre ne répondait pas aux critères et nous avons promu trois nouveaux centres compte tenu du nombre de candidats dans la région. Par exemple à Akpro-Missérété, c’est une cité dortoir. C’est depuis trois ans que cette cité demandait un centre et j’ai été deux fois en visite là-bas. J’y ai donné des recommandations pour que les salles soient en bons états, que les centres soient bien clôturés, etc. Cela a été respecté et tout dernièrement, nous avons visité encore les lieux. Quant à la fermeture de certains centres, il y a des centres qui sont publics comme Banikani à Parakou, d’autres, privés qui sont fermés. Nous avons par contre ouvert d’autres centres tels que celui de Pharaon qui est un joyau et qui demandait l’ouverture depuis deux ans, maintenant c’est fait. C’est une cité dortoir aussi à Abomey-Calavi. L’autre centre c’est le CEG Athiémey qui a fait une demande aussi depuis 5ans et vous savez que Athiémey était la capitale du Mono, mais c’est une zone souvent inondée. Nous avons donc décidé d’ouvrir ce centre pour désengorger le centre de Lokossa.

La session de remplacement a lieu quand ?

La session de remplacement a lieu en juillet et c’est prévu pour ceux qui sont tombés malades, qui ont eu des perturbations justifiées. Cette session est également prévue pour ceux qui n’ont pas pu composer en session normale à cause du fait qu’en cette période, ils ont été représentés le Bénin pour des jeux à l’extérieur.

Quel est l’âge du plus âgé au BAC 2019 ?

La polémique selon laquelle l’on veuille savoir le plus âgé et le plus jeune aux examens est close. Nous attendons d’abord que les candidats composent parce que le plus âgé peut ne pas finalement composer aussi bien que le plus jeune.Cela veut donc dire que le mieux serait d’attendre qu’ils composent.

Des conseils pour les candidats au BAC 2019 ?

Les parents de candidats à l’examen du baccalauréat viennent souvent me demander des conseils pour leurs enfants. Mais, le conseil que je leur donne est qu’il ne s’empiffre pas de lecture. Aussi, ils n’ont pas à rester assis ou debout en train d’apprendre jusqu’à 3 heures du matin. Il faut étudier avec méthode et ne pas trop se donner à la distraction en passant tout son temps sur whatsapp. Les jeunes doivent se concentrer à leur préparation, dormir tôt avant le jour de la composition et se réveiller tôt aussi afin d’être dans les centres de composition à 30 minutes au moins avant le lancement des épreuves sans oublier bien sûr leurs pièces. Aux parents, je leur conseille de s’occuper de leurs progénitures, de les couvrir d’affections et je crois qu’ils auront de bons résultats. A mes chers collègues enseignants, la même chose.

Propos recueillis par Romuald D. LOGBO

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.