Adélaïde FASSINOU ALLAGBADA, SG/CNBU au sujet de la Politique Nationale Enseignante (PNE) : « La mise en œuvre de la PNE va révolutionner la pratique de la fonction enseignante au Bénin »

Sous la coordination générale de l’Unesco, le Bénin a lancé au Golden Tulip hôtel de Cotonou les 3 et 4 juillet 2018, l’élaboration d’un document de politique nationale enseignante (PNE) avec l’appui de plusieurs partenaires techniques et financiers dont la GIZ Pro-Educ, l’Unicef, etc.

Neuf mois après le début des travaux, Adélaïde FASSINOU ALLAGBADA, Secrétaire Générale de la Commission nationale béninoise pour l’UNESCO et Coordonnatrice de la PNE@Bénin répond aux questions de Educ’Action et fait le point d’étape.

Educ’Action : Pourquoi le Benin a-t-il senti la nécessité d’élaborer une PNE ?

Adélaïde FASSINOU ALLAGBADA : Au regard des défis actuels auxquels le Bénin est confronté en matière de scolarisation, d’efficacité interne et de qualité des apprentissages, la question enseignante apparait désormais incontournable. Ainsi, dans le souci d’améliorer la qualité des apprentissages dans le secteur de l’éducation, le Bénin a fait le choix d’aller vers une politique nationale enseignante en vue de :
o avoir une vision claire de la fonction enseignante ;
o répondre aux différents défis relatifs à la professionnalisation, à la motivation et à la gestion efficiente des enseignants.

La PNE en cours d’élaboration est-elle holistique ?
La PNE en cours d’élaboration est holistique. Elle intègre tous les ordres d’enseignement à savoir : Maternel, Primaire, Secondaire, Enseignement Technique et Professionnel, Alphabétisation et Education Non-formelle (AENF), Supérieur.
Quels sont les grands axes de ce document ?
La présente politique est construite autour de trois axes stratégiques que sont : la professionnalisation, la motivation et la gestion de la profession enseignante.

Pensez-vous que ce document viendra révolutionner la pratique enseignante au Bénin ?
Le document de la PNE traite de toutes les dimensions de la fonction enseignante (les normes d’exercice de la fonction enseignante, la formation initiale et continue, l’autonomisation des enseignants, les structures et parcours de carrière, la rémunération et la gratification, les conditions d’emploi et de travail, le recrutement, la rétention des enseignants, la redevabilité et la gouvernance scolaire et universitaire). Sa mise en œuvre va vraiment révolutionner la pratique de la fonction enseignante.

Les enseignants auront-ils enfin une réponse à toutes leurs revendications perlées de chaque année ?
L’axe 2 : La partie « La motivation des enseignants » a abordé tous ces aspects. La mise en application des propositions faites sous cet axe va permettre de prendre en compte des revendications perlées des enseignants au titre de chaque année.

La formation initiale et continue au Bnin 01

Les acteurs de la PNE en séance de travail à l'UNICEF

Quelles sont les différentes étapes du processus d’élaboration et où en êtes- vous aujourd’hui ?
La décision du Bénin de doter le pays d’une Politique Nationale Enseignante à l’instar des autres pays africains se traduit par une série de travaux effectués et à effectuer en plusieurs étapes majeures, suivant une approche participative et inclusive mobilisant toutes les composantes du système éducatif béninois. De façon chronologique, il s’agit de :

  • l’adoption d’un cadre institutionnel à travers la mise en place d’une Equipe Technique Nationale en juin 2018, avec pour mission de veiller à l’élaboration d’une politique holistique, d’intégrer les priorités, les dimensions institutionnelle et méthodologique de chaque sous-secteur, d’orienter, de superviser, d’encadrer et de suivre la mise en œuvre de toutes les actions afférentes au processus et d’assurer la mobilisation de toutes les parties prenantes ;
  • l’élaboration d’une note conceptuelle qui a permis d’obtenir un consensus sur l’approche méthodologique détaillée, les outils d’analyse et d’évaluation ;
  • le lancement officiel des travaux par le Gouvernement, les 3 et 4 juillet 2018 au Golden Tulip de Cotonou, qui a permis d’informer et d’obtenir l’adhésion de toutes les composantes du système éducatif ;
  • les ateliers de contextualisation du Guide méthodologique, d’élaboration, de priorisation des choix stratégiques et options politiques de la PNE@Bénin et les retraites de rédaction réalisés au cours des mois d’octobre et de novembre 2018, suivant une approche participative et inclusive, regroupant les acteurs clés de développement du secteur de l’éducation (ministères sectoriels, ministère du plan, des finances, du travail et de la fonction publique, Secteur privé, Société civile, Partenaires Sociaux, PTF) ont permis de disposer d’une première version de la PNE@Bénin ;
  • les ateliers techniques d’examen de la version provisoire de la PNE par l’ETN, les experts et les PTF élargis à des personnes ressources.
  • les consultations nationales et internationales (Assemblée nationale, associations des communes, mairies,….) sur l’avant-projet du document ;
  • la validation technique nationale de l’avant-projet du document devant être adopté par le Conseil des Ministres ;
  • Adoption de la PNE par le Conseil des Ministres.

Actuellement, nous sommes en préparation pour les consultations nationales et internationales.
A quand la livraison finale du document et quelle est la probable date de sa mise en œuvre ?
Le document de la PNE sera disponible dans quelques semaines. La date de mise en œuvre dépend d’un certain nombre de paramètres qui ne sont pas du contrôle de l’équipe technique nationale de rédaction de la PNE mais plutôt des décideurs au niveau étatique.

Propos Recueillis par Ulrich Vital Ahotondji

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.