Démarrage des épreuves écrites du Baccalauréat 2019, demain : 100.017 candidats à la quête du précieux sésame universitaire

La session 2019 du Baccalauréat démarre demain 19 juin et ce pendant quatre jours.

Après neuf mois d’activités d’enseignement-apprentissage, enseignants, apprenants et personnel administratif sont à nouveau mobilisés pour relever le défi d’une organisation sans anicroche. A la veille de la date fatidique, Educ’Action revient sur les chiffres de cet examen qui ouvre la porte des universités.

Ils sont au total 100.017 candidats répartis dans 142 centres sur toute l’étendue du territoire national à prendre part aux épreuves écrites du Baccalauréat 2019, contrairement à l’année 2018 où ils étaient 106.499 candidats dans 147 centres de composition, soit une régression de 6482 candidats. Cela confirme la tendance baissière des effectifs observée en 2017 où ils étaient au total 115.255 candidats. Cette baisse des effectifs des candidats s’observe aussi sur l’ensemble des filières et des départements. Dans l’Enseignement Secondaire Général (ESG), les statistiques de l’Office du Bac indiquent 2558 candidats inscrits en Lettres et Langues (série A1), 34.540 candidats en Lettres et Sciences Humaines (série A2), 16.735 candidats en Lettres et Sciences sociales (série B), 3.333 candidats en Sciences et Techniques (série C) et 36.700 candidats en Biologie et Géologie (série D). Au total, l’ESG présente 93.866 candidats soit 93,85% des potentiels bacheliers. Du côté de l’enseignement technique, l’Office du Bac a enregistré 22 candidats en Mathématiques et Techniques (série E), 164 candidats en construction mécanique (série F1), 57 candidats en Electronique (série F2), 867 candidats en Electrotechnique (série F3), 1220 candidats en Génie civil (série F4), 608 candidats en Techniques administratives (série G1), 2741 candidats en Techniques quantitatives de gestion (série G2) et 247 candidats en Techniques commerciales (série G3). En somme, l’enseignement technique présente 5926 jeunes béninois et béninoises soit 5.92% des candidats. La seule série du Baccalauréat professionnel est la filière Eau et Assainissement (série EA) qui s’en sort cette année avec 225 candidats soit 0.23 % des effectifs.


Les chiffres par département


Le département qui présente le plus de candidats cette année est celui de l’Atlantique avec 21.123 candidats. Il est suivi du département de l’Ouémé qui présente 15.834 candidats. Le troisième département est celui du Littoral avec 13.466 candidats puis en quatrième position vient le Borgou avec 11.225 candidats. Les trois départements les moins pourvoyeurs d’effectifs sont, de façon décroissante, le Plateau avec 3100 candidats, la Donga avec 2.666 candidats et enfin l’Alibori avec 2.662 candidats. Entre les plus nombreux et les moins nombreux, se trouvent le Zou qui met en scène 8.561 candidats, suivi des Collines avec 7.664 candidats, le Mono avec 4.958 candidats, l’Atacora 4.734 candidats et le Couffo 4.024 candidats ferment le rang du classement par le nombre d’inscrits des candidats au BAC 2019. .

Adjéi KPONON

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.