Journées diocésaines de l’orientation : Des élèves touchent du doigt les réalités du monde professionnel

Ils étaient des milliers à effectuer le déplacement du Collège Catholique Notre Dame des Apôtres de Cotonou, le vendredi 22 février 2019, pour s’informer des enjeux de leur avenir professionnel.

Venus des différents collèges catholiques de l’Archidiocèse de Cotonou, filles et garçons de divers niveaux d’études ont eu l’occasion de découvrir le monde professionnel grâce aux différents acteurs qui ont répondu présent à cette rencontre. Débutée par une messe pour confier la rencontre au Tout-Puissant, la journée de sensibilisation s’est poursuivie par une séance de sensibilisation de la Police Républicaine, qui a rappelé aux apprenants qu’il appartient à chacun de produire sa sécurité. Mère de famille et enseignante, Docteur Déborah Hounkpè a pris son bâton de pèlerin pour rappeler aux apprenants l’importance qu’ils doivent accorder à leur orientation dans la vie. A travers sa communication, le docteur en Sciences Psychopédagogiques a conseillé les jeunes filles et garçons sur la pertinence du choix des filières et la nécessité pour eux de joindre leurs études à des activités manuelles car, cela développe l’intelligence et peut être une source de revenus non-négligeables. Par ailleurs, elle a invité ses interlocuteurs à avoir une attitude en droite ligne avec leurs ambitions professionnelles, à chercher des occasions d’immersion en milieu professionnel et à avoir des coaches qui les guident dans ce sens. Tout en exhortant les parents à apporter leur aide aux apprenants en vue de trouver leur voie sans leur imposer un choix professionnel, Déborah Hounkpè a invité les apprenants à s’investir dans l’auto-emploi en criant à l’unisson « je suis et je serai mon propre employeur ». Inscrit dans la droite ligne que la communicatrice, le Père Guillaume Tchogolou a martelé aux élèves d’être des acteurs de leur propre orientation. Abordant le volet professionnel, il leur a souhaité d’opter pour les formations professionnelles et de ne plus penser à travailler forcément pour l’Etat. Après les communications, les parents et apprenants ont été invités à poser des questions auxquelles les deux communicateurs ont apporté des éléments de réponses. Pour concrétiser tout ce qui a été dit, les participants ont été répartis en atelier dans les salles de classes du collège et de l’école les Neems suivant les différents secteurs d’activités. On peut citer entre autres, les secteurs de l’agriculture, de la sécurité, de l’ordre religieux, du journalisme, de l’hôtellerie, du tourisme, de la restauration, de l’ingénierie, de la technologie, de la télécommunication, des bâtiments, de la santé, etc. Dans les ateliers, les apprenants ont assisté à diverses communications et ont eu l’occasion de poser des questions pour découvrir les différents métiers et s’informer des réalités de la vie professionnelle.

Adjéi KPONON et Jules A. LOKO (Stg)

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.