Dr Marcel Hounmènou, à propos de l’effet des écrans sur le développement des enfants

« En Amérique, il est interdit aux parents de donner le portable à un enfant de moins de 02 ans »

« L’éducation des enfants est une chose à quoi il faut s’attacher fortement », disait Molière dans ‘’Les Fourberies de Scapin’’.

Cette citation, l’OMS l’a si bien comprise qu’elle suggère aux acteurs de la petite enfance, notamment les parents, de réduire la proximité des écrans aux enfants de moins de 02 ans et limiter à une heure par jour leur usage entre 02 et 05 ans. Pour comprendre de quoi retourne cette suggestion, Educ’Action a pris langue avec Constant Marcel Hounmènou, pédiatre à l’hôpital Bethesda. Lisez plutôt !

Educ’Action : Dr Marcel Hounmènou, quelle est la particularité des enfants de moins de 02 ans et de moins de 05 ans ?

Dr Marcel Hounmènou : Les enfants de moins de 02 ans en langage spécifique sont appelés les nourrissons. Ils sont encore au sein. Ils sont encore tout proches de leur mère. Ils ne sont pas complètement autonomes. Ils sont en pleine période d’alimentation en général. C’est là où le développement psychomoteur commence à s’installer. Le cerveau de l’enfant commence à se développer, comme à être fonctionnel. Ce sont les petits apprentissages. C’est en ce moment qu’ils apprennent à marcher et à parler. Maintenant, pour les enfants de 02 ans à 05 ans, ce qui avait commencé avant 02 ans se prolonge. Ici, le développement psychomoteur se prolonge. Son langage s’améliore. Ils commencent à maîtriser le langage, les jeux deviennent complexes. Ils peuvent commencer à jouer au ballon, ils peuvent comprendre les ordres qu’on leur donne. Ils commencent à obéir, à apprendre et à s’habiller. L’apprentissage devient plus peaufiné. Dans ce cas, ils commencent à étudier, à retenir certaines choses. Ils apprennent à jouer avec leurs camarades.

Moins d’écrans pour les enfants de moins de 02 et la limitation à une heure par jour de leur usage entre 02 et 05 ans, a souhaité l’OMS. Aviez-vous le sentiment que les écrans menacent les enfants ?

Absolument, déjà que les écrans menacent les adultes même. Il y a déjà des adultes, qui, en face de l’écran de leur ordinateur, de façon permanente, commencent à avoir des migraines, des céphalées ou des troubles visuels. Certains sont sujets à de crise épileptique parce que les écrans stimulent l’œil et le cerveau. C’est déjà un danger pour l’adulte qui est en contact permanent avec l’écran. L’adulte doit avoir normalement des pauses pour mettre son œil au repos. Reportons cela maintenant à un enfant, notamment à un nourrisson. Lui qui est encore alimenté qui ne comprend pas grand-chose, un moment de développement et c’est en cet instant qu’on le soumet aux écrans. Normalement même, l’enfant ne doit pas être soumis aux écrans. A la rigueur, quand il est assis avec les parents. On ne doit pas prendre l’habitude de le mettre devant la télévision, les consoles, les tablettes etc. Quand on leur remet le portable, ce n’est pas pour faire des jeux mais regarder des images. C’est la période où ils sont en alimentation. Tout doit s’orienter pour que l’enfant même prenne des jeux. Il va prendre des objets, les associer. Comment associer des dés, des cubes. Ce sont ces genres de jeux que l’enfant doit faire. Mais quand vous le mettez à l’écran, il regarde mais il ne comprend pas assez de choses. Quand vous le soumettez à cela, vous le détournez de son apprentissage et dans ce cas, vous agissez sur son intelligence, vous agissez sur comment il va manipuler les objets. Vous l’empêcher d’utiliser sa main, son pied pour aller ici et là.

Quel est donc l’effet de l’omniprésence des écrans sur les comportements mentaux de ces enfants ?

On peut craindre les effets nocifs des stimulations lumineuses sur les enfants de moins de 02 ans. Non seulement, cela peut détruire sa curiosité, il peut perdre la curiosité sur les autres objets. Il peut vouloir se fixer, s’attarder sur les écrans et pendant qu’il s’attarde sur ces écrans, il apprend moins ce qu’il devait apprendre à cet âge. Son cerveau, ses manières d’utiliser la main, il perd tout ou il a un retard énorme par rapport à son développement. Quand cet enfant va grandir, il peut avoir des troubles qu’on ne peut comprendre. C’est la période la plus sensible du développement, c’est la période au cours de laquelle l’enfant explore son monde de façon naturelle quand il n’y avait pas les écrans. C’est en explorant son monde que l’enfant arrive à se développer, à développer ses capacités cognitive, psychomotrice, relationnelle et affective. Avec la proximité de l’écran, l’enfant n’arrive pas à s’investir dans ces activités qui, autrefois, lui permettaient de se développer. Quand il est un peu plus grand, c’est-à-dire au-delà de 02 ans jusqu’à 05 ans, c’est la période où il apprend à jouer avec ses amis et parents. C’est le moment qu’il obéit à leur ordre et ces écrans détournent l’enfant souvent. Il n’est plus concentré quand il est avec ses amis. Les réactions qu’il devait avoir ne sont pas visibles. Il faut une pause de temps en temps devant l’écran pour participer à l’éducation de l’enfant. Mais quand cela dépasse l’heure, quand ça dépasse un certain temps, l’enfant a tendance à se cramponner à cela. Il n’est pas bon de laisser son portable ou sa tablette à un enfant de moins de 02 ans pour des jeux. On peut le lui remettre pour le flatter ou le calmer, mais en faire un objet de distraction ou de jeux, ce n’est pas bien.

Pensez-vous que ces écrans peuvent être bénéfiques aux enfants si un bon usage en est fait ?

Si cela devient un complément de l’apprentissage, oui. Il y a des jeux qu’on peut trouver quand le parent est à côté de l’enfant pour lui montrer comment cela se passe. Le parent profite de l’instant pour voir la manière de réagir de l’enfant, ses réponses en face de ce jeu. Il faut un jeu guidé avec les parents.

Comment les parents peuvent-ils garder le contrôle dans cette nouvelle éducation numérique ?

Il faut avouer que nous sommes à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est un rouleau compresseur et ça emballe tout le monde. Il y a des parents qui ne peuvent plus se détourner de leurs portables, c’est la contagion. Les parents sont contaminés et les enfants aussi. Il faut un contrôle des parents pendant cette période. C’est inévitable, mais il faut qu’on soit conscient pour maîtriser la situation. Il faut savoir programmer le contact de l’enfant avec ces outils même si c’est au cours des périodes de repos. Ce n’est parce pas qu’on a les moyens qu’il faut acheter un portable à son enfant. En Amérique, il est interdit aux parents de donner le portable à un enfant de moins de 02 ans. Pour les manettes de jeux et des consoles, on peut le faire de manière consciente. C’est vous qui allumez et c’est encore vous qui l’éteignez.

Propos recueillis par Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.