Pour réhausser le niveau des apprenants en français et en mathématique : Le PESPB forme 1.000 enseignants du primaire

 

«Quelles stratégies pédagogiques pour le relèvement du niveau de nos apprenants dans l’apprentissage du français et de la mathématique ? ».

C’est le thème d’une formation initiée, du 22 au 24 février 2021, par le Patronat des Etablissements Scolaires Privés du Bénin (PESPB), au profit de 1000 enseignants des écoles primaires privées. Objectif, renforcer les capacités des enseignants des établissements primaires privés en français et en mathématique pour une amélioration du niveau des apprenants.
Le lancement officiel de cette formation inscrite au PTA 2020 du PESPB a eu lieu, hier, lundi 22 février, au Complexe Scolaire Jean-Michel Le Faucon, en présence des acteurs de l’école. « L’apprentissage de la mathématique constitue un véritable problème dans notre système éducatif. Le niveau baisse dans cette matière et ce n’est pas seulement à cause de l’incapacité de nos apprenants, mais aussi en raison de la non-maîtrise de cette science par certains enseignants du primaire. Le patronat a jugé utile avec Le Groupe Gado d’introduire quelques éléments du français qui demeure toujours notre langue de travail », a martelé, Darius Awouhouédji, président du PESPB, pour revenir sur les raisons qui ont milité en faveur de l’organisation de cette première phase de formation. Aussi, n’a-t-il pas manqué de remercier le Groupe Gado, les promoteurs des établissements privés et l’INFRE pour leur soutien. « Le patronat a vu juste en choisissant ce thème. Nous constatons ces dernières années que le niveau de nos apprenants baisse de façon drastique en français et en mathématique. Certains enseignants ont leur part de responsabilité dans cette situation », dira, Blaise Gahou, CRP 11, représentant le DDEMP / Atlantique, relançant ainsi le débat sur la qualité de l’offre éducative dans les disciplines sus citées. « La présente initiative qu’est le renforcement des capacités des enseignants organisé par le patronat s’inscrit dans la logique de faciliter l’accès, le maintien et surtout l’amélioration de la qualité de l’offre éducative. Je suis heureux de savoir que près d’un millier d’enseignants ont accepté volontairement de participer à cette session de formation », s’est réjoui Lazare Akpotrossou, représentant du Ministre des Enseignements maternel et primaire avant de déclarer lancée cette formation.
Cette formation de (03) jours est assurée par les formateurs du groupe Gado. Elle se déroule simultanément dans les douze (12) centres choisis pour la circonstance et est sanctionnée par une attestation.

Enock GUIDJIME

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.