Dictée du jeudi 21 mai 2020

Dictée : La mère et l’enfant

 

Maman, je te regarde avec attention. Comme on le dit dans nos pays, mes yeux s’ouvrent comme des portes de grange. C’est pour laisser passer ton image… Tu entres en moi avec ton visage, les vêtements et tes gestes, et tu t’y installes à jamais, et tu es chez toi, dans une maison que tu ordonnes. On y voit ton bonnet blanc, qui te coiffe comme un toit modeste. La maison d’un bonhomme, ton corsage noir où des aiguilles sont piquées ; ton tablier bleu de travail et de simplicité.

 Citation du jeudi  21 mai 2020

Le malheur est l'école de la sagesse.
Proverbe africain ; L'Afrique en proverbes (1905)

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.