Fin du projet ‘’Autonomisation socioprofessionnelle des jeunes’’ : Plusieurs adolescents vulnérables retrouvent le sourire grâce à l’Ong Assovie

Cofinancé par Oxfam Allemagne et le BMZ du Ministère Fédéral Allemand, le projet ‘’Autonomisation socioprofessionnelle des jeunes’’ de l’Ong Assovie est à son  terme avec des résultats flatteurs.

Démarré le 1er juillet 2016, il a permis l’atteinte de plusieurs objectifs majeurs, en l’occurrence la formation dans divers corps de métiers et l’insertion socioprofessionnelle de 81 adolescents en situation de vulnérabilité. L’évaluation des acquis dudit projet a eu lieu, ce lundi 21 décembre 2020, à la salle BR du Codiam à Cotonou.

Divers acteurs du processus au nombre desquels le Ministère de la famille et des affaires sociales, Oxfam Allemagne, le Réseau du bureau des patrons, les responsables des marchés, les chefs quartiers, les parents et tuteurs des adolescents ainsi que les adolescents bénéficiaires ont participé activement à l’évaluation des résultats du projet ‘’Autonomisation socioprofessionnelle des jeunes’’ officiellement clôturé le 30 avril 2020. L’objectif du départ est de soustraire plusieurs jeunes adolescents de 15 ans à 24 ans déscolarisés ou non scolarisés en difficulté, de la vulnérabilité en leur offrant une formation dans un corps de métiers de leur choix susceptible de leur assurer une insertion professionnelle réussie sur le marché de l’emploi. A l’arrivée, 81 adolescents ont effectivement obtenu leur Certificat de Qualification aux Métiers (CQM) dans l’un des 11 corps de métiers proposés avec déjà 97,40% de taux d’insertion sur le marché de l’emploi. Présentant le projet et ses résultats aux participants, André Alihonou, coordonnateur de programme à l’Ong Assovie, a rappelé que le projet avec ses différents versants, ambitionne, entre autres, de promouvoir et de défendre les droits des enfants, d’offrir l’accompagnement psychosocial aux enfants, d’assister aux choix de carrière pour 75 jeunes adolescents, de les faire participer à l’examen de qualification aux métiers en vue de l’obtention du CQM, de prendre en charge les jeunes adolescents en formation technique et professionnelle et de leur assurer une alphabétisation fonctionnelle réussie. Autant d’ambitions qui, à l’heure du bilan, ont été globalement atteintes à hauteur de 102,72%. Des indicateurs légitimes qui crédibilisent en soi le projet et consacre toute sa réussite, de l’avis du communicateur. Pour Christophe Mekoun, directeur exécutif par intérim de Assovie, les résultats obtenus au terme des 4ans de vie du projet sont assez évocateurs et donnent des raisons de croire en l’avenir et aux potentiels de ces enfants et jeunes adolescents voués à tord à l’échec. Il a, par conséquent, remercié Oxfam Allemagne et le BMZ grâce à qui l’opérationnalisation du projet a été possible. Il a invité les tuteurs et parents des adolescents à s’impliquer davantage dans la construction de l’avenir de leurs enfants, surtout que le processus n’est pas sans difficultés. Divers acteurs de la chaîne de formation et d’insertion des jeunes adolescents sont aussi intervenus pour apprécier positivement les résultats obtenus par le projet.

Serge David ZOUEME       

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.