Initiatives éparses pour suppléer l’Ecole en temps de Covid-19 : Quand les Tics volent au secours des apprenants béninois ! (Des cours en ligne et à distance pour le maintien du niveau des candidats)

 

Les TICs n’ont jamais été autant sollicités dans le secteur de l’éducation au Bénin et à travers le monde.

Face aux menaces de la pandémie de la Covid-19 avec ses nombreux cas d’infectés, d’importants décès et accessoirement de cas guéris, le déconfinement se veut désormais progressif avec la reprise partielle et en douce des cours dans plusieurs pays dont le Bénin. A Cotonou comme sur l’ensemble du territoire national, une bonne partie des apprenants ont renoué, hier lundi 11 Mai 2020, avec les activités pédagogiques et académiques après la longue période des congés de Pâques anticipés, marqués par des initiatives éparses d’apprentissages et de renforcement de capacités des écoliers, élèves et étudiants en ligne. Dans ce deuxième numéro de la série sur la gestion du Coronavirus en milieu scolaire, Educ’Action s’intéresse à ces initiatives de cours en ligne ou à distance via les ondes des radios et canaux de télévisions pour occuper sainement les apprenants avant les examens de fin d’année.

Passée la longue période des congés de Pâques anticipés dus à la Covid-19, l’Ecole s’ouvre à nouveau au Bénin sur fond de joie, de peur, de crainte et de questionnements dans le rang des enseignants, syndicats et parents d’élèves. Mais déjà, des initiatives éparses ont vu le jour pour garder connecter les apprenants, en l’occurrence les candidats aux examens de fin d’année aux enseignements et notions de cours.

Quid des dictées matinales et calculs du groupe Educ’Action

Dans le sous-secteur des Enseignements Maternel et Primaire, les initiatives des cours en ligne se multiplient sous la bannière d’entités privées et publiques pour assurer la continuité de l’apprentissage en cette période de Covid-19. C’est ainsi que le Groupe Educ’Action à travers son ONG Educ’Action organise, depuis le lundi 20 avril 2020, et ceci tous les jours de la semaine sauf le weekend, des dictées matinales et des calculs mentaux en ligne via ses canaux digitaux, au profit des écoliers et candidats au Certificat d’Etudes Primaires (CEP). Ce rendez-vous matinal des 10 heures qui connecte plusieurs centaines d’écoliers aux plateformes numériques du groupe de presse (site internet, chaîne YouTube, page Facebook, Instagram) vise à renforcer les capacités de ces apprenants dans des matières spécifiques telles que la grammaire, la conjugaison, l’orthographe et les calculs. L’enthousiasme des écoliers et parents d’élèves face à cette initiative instructive du groupe est entier. Des appels téléphoniques et messages fusent de partout pour saluer et reconnaître l’intérêt de ce projet du groupe qui a le mérite de fouetter l’intelligence de bon nombre d’apprenants et candidats au CEP.

dicte matinale

Raymond Adio en plein exercice de calculs en ligne

La radio éducative d’Adjarra mise à contribution

A l’instar du Groupe Educ’Action totalement dévoué et au service du système éducatif béninois, la radio éducative d’Adjarra, sous la tutelle du ministre des Enseignements Maternel et Primaire, a réalisé et diffusé plusieurs émissions et capsules de cours préparées par des enseignants réquisitionnés et formés par des experts pour la cause. Cet apprentissage virtuel via les ondes qui s’organise dans le studio de la radio éducative d’Adjarra a été salué par les partenaires du secteur. Le mercredi 22 avril 2020, le ministre Salimane Karimou accompagné d’une frange de ces acteurs du système, a visité les locaux de la radio pour s’imprégner de l’organisation et du déroulement des cours. La satisfaction de l’autorité est manifeste même si cette dernière n’a pas manqué de faire des observations et suggestions pour améliorer le travail en cours au profit des écoliers du Bénin. De l’avis des enseignants impliqués dans ce projet, rien que ces moments d’interactions avec les apprenants via la radio permet de leur faire oublier la psychose créée par la Covid-19 et de les occuper sainement avant la reprise des cours.

Une Start-up béninoise pour distribuer des cours en DVD

Dans la dynamique d’accompagner les apprenants, une Start-up béninoise a vu le jour avec la spécificité de distribuer gratuitement dans les maisons des cours sur support DVD d’une durée de vingt minutes en moyenne. Cette initiative portée par le gérant de Swiitch Design, vient donc enrichir la gamme des initiatives et projets mis en place pour occuper sainement et aider les écoliers, élèves et étudiants à ne pas se déconnecter totalement de l’essentiel en cette période de la pandémie du Coronavirus. Il s’agit, à en croire l’initiateur, d’un palliatif pour soutenir surtout les élèves qui n’ont pas accès à internet. Ils pourront donc suivre ces vidéos de cours de français et d’anglais sur YouTube. « J’ai toujours eu une sensibilité pour la formation et l’éducation. Quand la fermeture des écoles a été décidée du fait de la Covid-19, je me suis interrogé sur ce que les élèves feraient de leurs temps libres. Ils seront sûrement livrés à eux-mêmes alors que les examens ont été maintenus. Ce qui m’a donc motivé à initier ces cours », confie l’initiateur de la Start-up, avant d’ajouter que pour la classe de 3ième, 21 cours répartis en cinq (05) matières dont le Français, les Mathématiques et les Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) ont été réalisés dans les locaux de son entité avec l’appui d’enseignants spécialistes des matières concernées. « Notre parti pris a été de choisir de faire des cours pour la Terminale G2 (gestion commerciale) et la Terminale D (scientifique) qui comptent habituellement plus d’élèves. Nous avons pu réaliser 18 cours pour ces deux classes, soit au total 39 cours sur l’objectif de 50 cours que nous nous sommes fixés au départ », renseigne-t-il. Sur un objectif de 10.000 DVD prévus pour être distribués grâce aux donateurs, Roland Houngbadji initiateur de la Start-up informe que 2.800 DVD sont déjà partagés. Même après la réouverture des classes, souligne-t-il, l’initiative va être pérennisée pour l’intérêt des apprenants du Bénin.

HECM adhère aussi aux programmes des cours en ligne

Il est pratiquement le seul Etablissement Privé d’Enseignement Supérieur (EPES) qui s’est inscrit tôt dans la démarche des cours en ligne et à distance pour l’intérêt de ses étudiants. L’école fondée par Aké Natondé, a mis en place une plateforme numérique baptisée www.hecm-elearning.net qui distille et garantit la continuité des activités pédagogiques et académiques. Pour la phase inaugurale de ce programme, Dr. Pierrette Houndohougbo a entretenu les étudiants sur son cours portant sur la « Dynamique de groupe et conduite de réunion ». Ce cours inaugural du samedi 25 avril 2020 s’adressait aux étudiants de Master 1 en Gestion des Ressources Humaines. Les étudiants des autres filières et ceux de la Licence ont emboité le pas, les jours d’après. Pour ces cours, les frais de connexion sont à la charge des étudiants, mais l’école a mis un wifi à disposition de ceux qui pourront se déplacer vers leur site de formation.

UAC : Une reprise sur fond de cours en ligne

Les étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) n’ont point besoin de rallier le centre universitaire pour suivre les cours. Via le communiqué N°1660-20/UAC/SG/VR-AA/CeGIC/SA en date du 04 Mai 2020, signé du professeur Maxime da Cruz, le recteur de l’UAC notifie clairement aux étudiants que les cours vont reprendre effectivement le 11 mai 2020, mais exclusivement en ligne. Les milliers d’étudiants régulièrement inscrits sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi pourront donc se rendre sur la plateforme https://cours/uac/bj pour récupérer et surfer sur les différents supports de cours, selon les filières ou options d’enseignement. « Leur présence sur le campus n’est pas nécessaire pour accéder aux ressources », informe le recteur. En attendant, il fait remarquer que la programmation des cours présentiels se fera dans le strict respect des règles et gestes barrières de prévention de la Covid-19, telles que recommandées par le gouvernement.

Enseigne de lUAC

10.000 bourses de formation à distance offertes en Côte d’Ivoire

Le groupe Cerco du Bénin a fait œuvre utile loin des frontières du Bénin. Quel paradoxe ! Toujours est-il qu’à travers ses partenariats avec des institutions universitaires dans le monde, il a obtenu et offert dix milles (10.000) bourses de formations à distance aux étudiants africains dans diverses filières. Dans sa présentation, le promoteur du groupe a rassuré que les étudiants bénéficiaires auront, au terme des formations, des certifications reconnues comme c’est le cas pour les formations en présentiel. Ces formations permettront aux jeunes identifiés d’acquérir des compétences qu’ils pourront valoriser dans le cadre d’une recherche d’emploi, ce qui est facilité par le télétravail, actuellement en vogue. Les inscriptions sont ouvertes pour les désireux sur la plateforme www.groupecerco.com du Groupe.

AUF : Conjuguer recherche et action pour la continuité pédagogique

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a aussi pris son bâton de pèlerin dans cette campagne contre le Coronavirus en lien avec l’Ecole. L’institution universitaire est à la fois sur le front du soutien des actions de recherche de remède au virus et de mise à disposition des ressources humaines, techniques et financières pour une continuité des activités pédagogiques dans les systèmes éducatifs de ses différents pays membres. Dans un entretien accordé à Educ’Action, Stéfano Amékoudi, le directeur du Campus Numérique Francophone de Cotonou, a levé un coin de voile sur ces différentes mesures. « L’AUF a mis en place depuis quelques années une plateforme de ressources qui s’appelle Bibliothèque Numérique du Nouvel Espace Universitaire Francophone (BNEUF) qui compte plus de 17 millions de ressources éducatives aujourd’hui en textes et en vidéos. Cette plateforme a été remise à jour et mise à la disposition de la communauté ». Cette période pandémique a permis de tisser de nouveaux partenariats pour rajouter plus de ressources sur cette plateforme. Pour permettre aux acteurs des systèmes éducatifs de mieux maitriser la plateforme, de nombreux webinaires s’annoncent. Autre initiative, c’est la mise à disposition de plateforme de formation à distance. « Nous avons ouvert auprès de l’Institut de la Francophonie pour l’Ingénierie de la Connaissance (IFIC), une plateforme pour abriter toutes les institutions qui n’ont pas les capacités d’héberger et accueillir leurs cours à distance. Si une université veut développer ces cours à distance mais n’a pas encore l’infrastructure nécessaire, l’IFIC a ouvert cette plateforme de formation à distance pour les accueillir », rassure le directeur. Côté recherche, les communautés savantes francophones sont aussi en action notamment celles du domaine de la santé. A côté de cela, l’Agence a « lancé un appel à projets spéciaux pour accompagner la recherche et l’action contre la Covid-19. Ce soutien permet à toute initiative qui se crée au sein des universités ou développée par la société civile de postuler pour avoir jusqu’à 50.000 euros pour la riposte contre la Covid-19 », conclu-t-il.

L’Union Africaine et HP dans la danse

L’Union Africaine avec le géant américain de l’informatique, HP, a exploré des possibilités d’accompagnement du système éducatif sur le continent en cette période de la Covid-19. Lors d’une réunion qui s’est tenue le 30 avril 2020 entre l’entreprise et un groupe de travail de l’Union Africaine, il a été présenté deux (02) plateformes mises en place pour soutenir l’enseignement à distance en Afrique. Il s’agit des plateformes BeOnline et Learning Initiative for Entrepreneurship (HP LIFE). Selon Elisabeth Moreno, la Vice-présidente de HP Africa, ces plateformes peuvent être utilisées par les ministères de l’éducation pour accompagner les actions d’apprentissage à distance des éducateurs et des écoles. A l’en croire, « HP s’est engagé aux côtés des systèmes éducatifs en Afrique pour permettre de meilleurs résultats d’apprentissage pour 100 millions de personnes d’ici 2025, ainsi qu’à ajouter un million d’utilisateurs à HP LIFE ».

Réalisé par la Rédaction de Educ’Action

Developed in conjunction with Joomla extensions.

Vidéos

Developed in conjunction with Joomla extensions.